• En ce samedi soir 27 décembre, je teste les moulures achetées (au pif !) aujourd'hui au do-it en France. Plutôt concluant non?

    Un petit AVANT-APRES :

    1502497_561290040681927_7510316417724998794_n
    La moulure est fixée avec de tout petits clous sans tête :
    10891838_561290060681925_6899686344969396244_n

    votre commentaire
  • Après plusieurs semaines d'hésitations, d'idées jetées sur des croquis, de plans très précis, je n'avais pas trouvé une idée satisfaisante pour la construction de ma future bibliothèque. Je l'imagine dans ce style, avec une partie rayonnages et une partie "placard" pour ranger les livres "laids", les poches, les bandes dessinées, etc. Il s'agit somme toute d'un modèle très sobre, ce qui m'a séduite:

    French English Gentlemans Quarters
    Soudain, en regardant un tas de tasseaux qui prenait la poussière depuis des mois dans un coin, j'ai eu un flash : ceux-ci sont promus piliers pour ma construction ! Tout d'abord, je construis la base. Mais celle-ci ne me donne pas du tout satisfaction. Je la trouve trop "plate", pas assez charmante.
    20150117_122539 (600x800)
    Je construis donc, toujours avec mes tasseaux, un socle pour la base ci-dessus, en un peu plus grand :
    20150117_145846 (600x800)
    Et pour le côté charmant, je donne un coup de défonceuse afin de donner une petite frise au rebord. Les trous fraisés pour loger les têtes de vis sont assez gros, mais la pâte à bois qui les masquera tiendra mieux dans des cavités importantes :
    20150117_151302 (600x800)
    Voici donc le socle prêt. Je ne l'ai pas vissé dans le parquet : si un jour la bibliothèque doit être démontée, je ne veux pas l'endommager.
    20150117_151331 (600x800)
    Voilà maintenant la toute première base posée sur le socle. L'aspect est quand même plus sophistiqué que sur la première photo !
    20150117_162625 (600x800)
    Bien évidemment, le tuyau de chauffage (alias trouble-fête permanent) oblige à faire quelques ajustements :
    20150117_133645 (600x800)
    A partir de ce moment, il fait nuit dehors. Désolée, mais la qualité des photos (smartphone) s'en ressent. Peu importe, voici la structure du bloc "placard" montée :
    20150117_191738 (600x800)
    Sur cette photo, j'ai installé une baguette comme gabarit afin de donner une idée de la silouhette finale de la bibliothèque. La hauteur de la seule baguette - et donc des futurs rayonnages - avoisine les 1m90. Et sa hauteur totale sera de 2m70 !!!
    20150117_192326 (600x800)
    Et comme je ronge toujours un peu mon frein, j'installe déjà quelques éléments de déco. Pendant que mon Salsifi Joli visite les lieux (une fois les bruyantes machines tues, car je bricole dans la pièce, à même le sol... hum...). Les livres "moches" sont placés ici dans la future partie placard. Et les collections, plus haut, seront décoratives.
    20150117_194359 (600x800)
    Comme il me reste encore un peu de motivation, malgré l'heure tardive, j'insère un fond de contreplaqué sous les livres, afin de masquer l'ossature du socle :
    20150117_200428 (800x600)
    Voici un autre insert en contreplaqué, collé contre des taquets cloués à l'intérieur de l'armoire (je n'ai pas fait de photo de cette opération). Lorsque le tout sera sec, je collerai-clouerai une jolie baguette afin d'agrémenter un peu l'intérieur de ce cadre.
    20150117_212057 (600x800)
    Après 8 heures d'efforts pratiquement non-stop, j'ai gagné mon souper (il est 22h00!). A demain pour de nouvelles étapes !

    votre commentaire
  • Dimanche. La colle ayant séché toute la nuit, je peux à présent poser les baguettes décoratives à l'intérieur de cet emplacement. N'est-ce pas que le cachet est désormais plus abouti?
    20150118_113945 (600x800)
    A l'intérieur maintenant ! Je coupe les crémaillères pour étagères et découpe sur mesure les petits taquets pour les rayonnages :
    20150118_123254 (600x800)
    Une vieille planche d'agglo dénichée au grenier (le stock de bois est épuisé !) fait office de rayon provisoire et plie déjà. Il faut dire qu'il y aura quelques dizaines de kilos de livres dans ces deux bibliothèques jumelles (dont la deuxième, qui sera sur la droite, n'est pas encore construite). Prochaine étape, la construction des deux portes battantes puis de la partie supérieure : les rayonnages !
    20150118_132714 (800x600)
    Voici mon atelier. C'est loin d'être optimal, mais j'ai toujours adoré travailler par terre. La valise grise fait office de table de découpe. Quant aux plans... mais quels plans? J'ai tout monté sur mesure, petit à petit, découpant les pièces de bois au fur et à mesure du montage. Je dois être à l'encontre de toutes les règles... mais après tout, elle n'est pas belle, ma base de bibliothèque? Je confesse toutefois deux millimètres de différence entre les deux portes :-D
    20150118_114357 (800x600)

    votre commentaire
  • Le montage des portes commence ! C'est la touche ultime pour transformer les rayonnages en placards et pour masquer les livres peu esthétiques, les DVD, les classeurs, etc.
    La base est constituée d'une planche de contreplaqué en sapin sur laquelle je vais coller et clouer ces planchettes en peuplier. Les deux veinages du bois, différents, donneront un petit effet de style :
    20150122_180441 (600x800)
    Une fois les planchettes fixées, c'est au tour des moulures décoratives (désolée pour la qualité des photos, mais il fait assez sombre dans la pièce) :
    20150122_175830 (600x800)
    Tadadam ! Qui eut cru qu'une vulgaire plaque de contreplaqué pouvait devenir aussi séduisante ?
    20150122_180353 (600x800)
    Et voilà la première porte, simplement posée dans sa niche. Il faudra prévoir des gonds et des poignées dans une étape ultérieure :
    20150122_180627 (800x600)
    Voilà la deuxième porte ! C'est joli, ces deux essences de bois différentes !
    20150122_221635 (800x600)
    Les montants de la structure supérieure sont installés. Mais pour l'heure (23h10 !), je m'arrête !
    20150122_225108 (600x800)

    1 commentaire
  • Par ce radieux soleil de janvier, j'ai fait un petit tour dans le jardin afin de remplir les mangeoires des oiseaux. Ô soleil trompeur! Il faisait une fricasse de tous les diables! Je suis donc rentrée bien vite, en direction du bureau-bibliothèque, pour continuer l'assemblage !
    20150125_105621 (600x800)
    Je commence donc la construction des rayonnages ! Mais au fait, comment fixer une planche de rayon, selon vous? En tout cas, je me suis longtemps creusé la tête, faisant le tour de tous les meubles à étagères de la maison. C'est que, ces rayons, ils auront une longueur de 1m26. Comment faire pour qu'ils ne plient pas au milieu, et sans mettre une planche de soutien disgracieuse au centre? Par ailleurs, j'ai un autre handicap (vous verrez pourquoi plus bas): je ne veux PAS de taquets de soutien, comme ci-dessous. Mais alors quoi? Ma structure ne va pas flotter dans le vide, avec de pesants livres, de surcroît !!
    20150125_140853 (800x600)
    Début de réponse ici : on ne le voit pas bien à cause de la peinture, mais ce rayon est encastré dans le montant. Parfait, j'ai donc ma solution, même si l'exécution me laisse un peu dans l'angoisse : c'est du jamais fait ! Quels outils utiliser?
    20150125_134953 (600x800)
    C'est dans un autre meuble, aux rayons également très longs, que je trouve la solution pour que la planche ne plie pas en son milieu : la pose, dans le fond de l'armoire, de planchettes de soutien! Une fois les livres installés, on ne les verra quasiment pas! Et quand bien même ça serait le cas, je ne trouve pas cela disgracieux :
    20150125_135032 (600x800)
    Bon, à l'attaque des encoches pour les étagères ! Un grand merci, au passage, à mon cher ami Alain R. qui m'a donné cet outil oscillant multi-fonctions super pratique ! Un outil léger, pas pour des gros travaux, mais d'une aide capitale pour enlever nombre de petites épines du pied, notamment quand il faut découper une forme "dans la masse" comme ici :
    20150125_122624 (600x800)
    La lame est un peu large, mais pas grave : la pâte à bois réparera ce petit écueil. Le travail, réalisé à main levée, n'est pas aisé... mais je trouve le résultat plutôt propre, pour une première !
    20150125_122417 (600x800)
    Feu ma chère grand-mère se retournerait dans sa tombe en me voyant travailler sur sa table Windsor, mon seul établi ! Heureusement, celle-ci est recouverte d'un épais molleton, de deux nappes en tissu et d'une nappe plastifiée (à la base, pour protéger le linge blanc des papattes des chats. Mais je m'égare). Donc, voici le premier montant prêt, à droite, avec ses encoches :
    20150125_123525 (600x800)
    Deux montants en situation, prêts pour accueillir les planches des rayons ! Mille fois hélas, je ne les ai pas encore !!!
    20150125_125455 (600x800)
    Je vais donc farfouiller dans mon grenier, riche en vieilles planches de toutes sortes, et en déniche une qui fera provisoirement l'affaire, du moins pour vous prendre une photo ! Hum, petite surprise en découpant ma planche à la scie sauteuse (je ne suis pas bien équipée pour le bois) : ça résiste... un clou juste sur le passage de la lame ! Il fallait le faire !
    20150125_133514 (600x800)
    Mais finalement, je m'en sors encore pas trop mal. Voici le rayon posé, avec (pour le moment) un seul taquet de soutien, sur le fond de la bibliothèque :
    20150125_134854 (600x800)
    La planche s'encastre bien dans chacune des loges prévues à cet effet ! Il y a du jeu, car j'ai pris en compte un espace pour la colle et pour la planche de contreplaqué, qui sera plus épaisse que celle trouvée dans mon grenier. Les petites rainures seront bouchées à la pâte à bois.
    20150125_134902 (600x800)
    Et voici le "mystère du taquet" expliqué: je ne voulais PAS de taquet de soutien sous le tablard, afin que l'épaisseur de l'ensemble soit identique à la baguette de la porte d'entrée ! Pour forcer encore la note, je ne mettrai pas de planche de bois comme sur la partie basse de la bibliothèque, mais une vitre. Ainsi, la bibliothèque ne fera pas un effet trop massif, la transparence sera maintenue.
    20150125_135442 (600x800)
    La première collection est en place, en attendant les planches définitives! Il y en aura encore trois. Vivement demain, que je puisse aller au do-it !!! :-)
    20150125_140222 (600x800)

    votre commentaire
  • Lentement mais sûrement ! Voici les rayonnages en place, dans leurs encoches. L'ensemble tient seulement par emboîtement... je n'ai encore rien collé ni vissé. Je pense qu'il faudra changer l'un des montants, tout au fond dans le coin, car celui-ci est légèrement courbe.
    On voit bien ici que les rayonnages suivent les carreaux de la porte et ce petit détail m'enchante :
    20150130_223632
    En attendant la nouvelle provision de bois pour construire la deuxième bibliothèque, un peu de shopping : je viens de choisir le tissu pour les rideaux de la pièce. Persistant dans le style anglais, j'ai choisi ce vert olive. J'ai trouvé ce modèle à 12 dollars les 90 centimètres (!!!) aux Etats-Unis. Le brocart n'est pas imprimé, mais tissé ! C'est vraiment une belle qualité, lourde, pour un prix imbattable ! Frais de port compris, je m'en sors à 201 dollars, ce qui est vraiment très bon marché pour cinq rideaux !!!
    bravoblackolive-f

    votre commentaire
  • Ce week-end, c'était assemblage définitif de la bibliothèque, avec vissage au mur et collage. Evidemment, on voit bien les "tranches" de contreplaqué, qui sont très disgracieuses.
    20150208_230123
    En quelques petits coups de marteau, une liste décorative en bois massif est posée sur cette tranche.
    20150208_231643
    Puis rebouchage des marques de coupe à la pâte à bois. L'étape du vernis se rapproche à grands pas :-)
    20150208_231846
    Voici la pose d'éléments importants : les "cales" qui permettront aux rayons de ne pas se courber en leur milieu, sous le poids des livres. Double avantage, ces planchettes masqueront par la même occasion le raccord entre les deux panneaux de contreplaqué, dans le fond du meuble :
    20150209_185942
    Voici le résultat :
    20150209_204304
    Fixation des gonds en laiton doré, une étape pas facile, toute en précision !
    20150209_205422
    La porte baille, il faut donc installer des fermoirs magnétiques :
    20150209_205435
    Et la partie qui va sur la porte, qui ferme dorénavant parfaitement bien !
    20150209_205441
    Malgré toutes mes mesures précises, il reste des petits "jours" entre certains éléments. Ce que je n'avais pas prévu, et à l'inverse de ce que j'avais imaginé, le contreplaqué peut parfois être bien courbé ! Il faut donc s'attacher à colmater ces petites fissures. J'avais tout d'abord pensé à du joint couleur bois, mais j'ai finalement trouvé plus joli...
    20150209_215000
    ... une mini-liste "quart de rond" collée bien à propos sur l'interstice disgracieux! On ne voit presque plus rien !
    20150209_215247

    votre commentaire
  • A gauche, nous avons la bibliothèque, actuellement en cours de finition. Au milieu, le mur. Et à droite, derrière la porte, le grand miroir avec l'applique électrique au milieu. Bien. Mais si un jour je veux changer d'applique ou effectuer une réparation, etc. comment faire avec la bibliothèque juste derrière?
    20150212_211244 (600x800)
    Hé bien il suffit de créer une petite porte secrète, discrètement découpée au centre de la bibliothèque, dont l'entrée est masquée par les listes de bois !
    20150212_211306 (600x800)
    Et gniiii, voilà que la petite porte secrète s'ouvre sur le système électrique ! J'adore ce genre de petites astuces ;-)
    20150212_211323 (600x800)

    votre commentaire
  • Aujourd'hui, j'ai traité un "détail", qui n'en est finalement pas un, quand on y est confronté plusieurs fois par jour. A savoir l'allumage des appliques sur les miroirs, qui se fait depuis le bureau-bibliothèque, la pièce située derrière la paroi que l'on voit ici. Cela n'est pas du tout logique, mais je vois mal, dans cette vue, où je pourrais mettre un interrupteur discret sans nuire au décor. C'est alors que, en bonne fan des cachettes secrètes, j'imagine placer un petit interrupteur dans la rosette dorée que l'on voit à la hauteur de la poignée de porte :
    20150215_201002 (600x800)
    Tout d'abord, j'achète un petit interrupteur. Malheureusement, la "longueur" du bouton est insuffisante pour traverser la paroi. Que faire?
    702242_RB_00_FB.EPS_1000
    Je trouve la parade en découpant un tronçon du même diamètre que le bouton... au centre d'une baguette chinoise en plastique !
    20150214_145103 (600x800)
    Un coup de ponçage pour aplanir correctement les surfaces de contact, puis quelques coups de cutter pour "griffer" celles-ci afin que la colle deux composants adhère mieux. Et pour finir, afin d'avoir un bouton arrondi, je colle un petit brillant décollé d'un pull que je ne mets pas.
    20150214_151712 (600x800)
    Les premiers tests en situation montrent que le trou, percé dans le plâtre, émet continuellement de la poussière. Ce qui grippait le mécanisme du bouton. J'isole donc mon mécanisme avec une "gaine" noire... en fait, un capuchon de stylo coupé en tranche de l'épaisseur de la paroi :
    20150214_180346 (600x800)
    Grâce à de la pâte séchant à l'air libre, je reconstitue les bords du trou, qui s'étaient un peu ébréchés :
    20150214_181438 (600x800)
    Une couche de primaire d'accrochage...
    20150215_100619 (600x800)
    Et enfin la dorure ! Voici donc un interrupteur bien caché, qui fonctionne à merveille et qui ne nuit en rien au décor ! Plus besoin d'aller dans la pièce voisine pour allumer ou éteindre la lumière !
    20150215_152202 (600x800)
    Je profite de l'opération pour changer ces borniers archaïques et très mal pratiques : essayez donc d'enfiler 4 fils électriques dans une seule rainure puis de visser sans que tout ne se démonte !
    2015-02-15 01.47.04 (600x800)
    Avec les connecteurs Wago, je suis enfin sauvée de la folie :
    20150214_163122 (600x800)
    Mais cela ne fut pas le seul travail du week-end : j'ai également poursuivi le montage de la deuxième bibliothèque :
    20150215_192527 (800x600)
    Pendant ce temps-là, les quatre pépères roupillaient au soleil ! Soleil qui va bientôt faire  fondre la neige (youpi!) : les perce-neige sont déjà en train de pointer et les éranthes déjà sorties. Ouf, on tient le bon bout !!!
    20150215_145620 (600x800)

    1 commentaire
  • Nouvelle étape, hier soir, avec la pose des moulures ! J'ai choisi ce modèle de chez Orac Decor, dont je connais la qualité des produits. Elles attendaient depuis décembre dans leur carton et je suis ravie de leur faire enfin prendre l'air !
    2277_ila
    Seul hic : elles sont blanches. Mais trèèèès blanches ! J'ai peur que le décalage soit trop frappant lorsque je les vernirai, avec le même produit que le bois. Donc, après un petit coup de ponçage, je les enduits de brou de noix. L'illusion est pas mal ;-)
    20150218_213717
    Et voilà... première moulure de fixée !
    20150218_215032
     

    Je profite de ce billet pour vous remercier pour votre fidélité : le cap des 60'000 visites a été franchi hier!


    votre commentaire
  • Ce dimanche a été bien actif, puisque j'ai achevé (à quelques détails près), la deuxième bibliothèque ! Ouuuuf ! Mais avant ça, un petit souci à régler. Comme on le voit vers le seuil de la porte, la bibliothèque sera assez large et dépassera le chambranle de la porte :
    20150220_193851 (600x800)
    Il faut donc "rétrécir" la zone de passage d'environ 6 centimètres. Un placage s'impose (et, tant qu'à faire, je pourrai l'enjoliver afin qu'il corresponde au look boisé de la pièce). Pose du cadre, vissé dans l'ancien chambranle :
    20150220_201919 (600x800)
    Puis, application d'une planche brute sur ce cadre. Je décore celle-ci avec des rebords en relief et des moulures dont j'ai fait ma spécialité :
    20150221_094715 (600x800)
    Un peu plus en détail, cela donne ceci :
    20150221_103940 (600x800)
    La bibliothèque dépasse toujours d'un centimètre, mais je ne voulais pas une surface absolument plate :
    20150221_100642 (600x800)
    Comme je vous ai déjà détaillé les phases de construction de la première bibliothèque, inutile de tout répéter ici car ce sont rigoureusement les mêmes. Contrairement à ce que j'ai pensé, le montage de cette bibliothèque (de droite) a été bien plus difficile que pour la première. L'ensemble se transformait en losange, les murs ne sont pas droits, bref c'était très compliqué. J'y suis quand même arrivée (à grands renforts de vis, hum!) mais il ne faut pas regarder de trop près avec un niveau à bulle ! Ceci dit, c'est un soulagement d'être enfin arrivée au bout de ces deux bibliothèques (enfin presque : je dois encore fabriquer les portes de la dernière) ! Chacune aura coûté CHF 250.- seulement !
    20150222_181456 (450x800)
    Juste pour me retourner l'estomac... la même vue il y a 1 an et 4 mois (avec encore le vieux plafond en plâtre !) :
    20131118_223533 (800x600)

    votre commentaire
  •  
    Voilà, après moult hésitations, j'ai enfin choisi mes poignées de porte pour les bibliothèques. J'aime bien ce modèle pendant. Bon, c'est hélas du contemporain qui fait presque un peu "bas de gamme" (traces de moulage), mais on verra à la réception du paquet, dans quelques jours, car elles sont en route depuis l'Angleterre.
    $T2eC16N,!zEE9s3!WpO7BRMLodF9iQ~~60_57
    Idée venue au dernier moment, j'ai décidé d'incruster quelques moulures "cannelées" en haut des parois. Celles-ci sont synthétiques également, désespérément blanches également et teintées au brou de noix :
    20150225_074203
    La pose des corniches commence (ici elles sont juste tenues en place par un clou central, afin de voir le rendu).
    20150225_074218
    Pas mal! On continue. A suivre...
    20150225_074251

    1 commentaire
  • Samedi, 8h30, on sonne à la porte : c'est un livreur avec un colis. Quelle joie ! Les quatre moulures sont arrivées de Chine après 11 jours de voyage ! Cela valait la peine de se montrer en pyjama et cheveux en pétard auprès du livreur (rires!).
    20150418_084851 (600x800)
    Je les trouve magnifiques, malgré les quelques petites imperfections. Pour 15 dollars pièce, c'est tout à fait tolérable et cela donne même un certain côté "imparfait" et "vieilli" :
    20150418_084919 (600x800)
    Sur la tranche, on reconnaît un graphisme tout à fait différent, plutôt typé oriental, qui me fait penser à une carpe koï. Mais peu importe, ça se verra de toute façon très peu.
    20150418_084955 (600x800)
    9h00 : en nettoyant le filtre du lave-vaisselle, je me coupe l'index (main droite, évidemment !) avec un morceau de verre. Il n'y a plus à hésiter : le jardinage sera pour une autre fois. Je bricolerai donc à l'intérieur durant ce week-end. Je commence par fixer mes moulures :
    20150418_141850 (600x800)
    Au bout de quelques heures à peaufiner les détails, à poser les corniches synthétiques et les petites baguettes décoratives du plafond à caissons, voici le résultat (il fait nuit... quoi, déjà?!!). Désolée pour la qualité photo... j'emprunterai un meilleur appareil demain pour vous en faire de plus belles. Mon smartphone est un peu flou :
    20150419_220111 (600x800)
    Hormis ces moulures chinoises, les corniches qui font la jonction entre le mur et le plafond (ainsi que la frise cannelée) sont entièrement synthétiques. Pour un meilleur rendu lors du passage prochain du vernis "chêne foncé", je les ai légèrement teintées au brou de noix :
    20150419_220312 (600x800)
    Je profite de mon élan pour continuer les petites choses laissées en arrière avec l'arrivée des beaux jours. Ici, je planque les 5 vieilles couches de peinture derrière un panneau de bois :
    20150419_170529 (800x600)
    Ce cache-misère rend l'ensemble tout de même plus net ! Une planche et quelques clous, c'est magique !
    20150419_171514 (800x600)
    Après ma coupure, c'est au tour de Chaton de se faire mal à la patte. Je lui avais bien dit de se méfier des abeilles... maintenant, je pense que la leçon est apprise. Pauvre choupinet! Ca, c'était juste après avoir trempé sa queue dans une flaque d'huile de moteur ou autre. J'ai dû lui couper les poils pour ne pas qu'il ne lèche cette poisseuse puanteur ! Quel numéro celui-là...
    20150419_135754 (600x800)
     Et histoire de finir sur une note agréable, voici une photo de mon premier épimédium en fleurs ! Lorsque je l'ai reçu, l'année passée, celles-ci étaient déjà fanées. Alors je suis ravie de pouvoir l'admirer pour la première fois !
    20150420_175631 (600x800)
     

    Un très bon début de semaine à vous !


    votre commentaire
  • Encore un petit rêve qui se réalise, avec l'achat de ces splendidissimes ampoules à incandescence, au look délicieusement rétro! Et vous savez quoi? Elles coûtent encore moins cher sur Internet qu'une ampoule standard au supermarché ! Soit 4.79 dollars la pièce, frais de port offerts (depuis la Chine)! Par conséquent, pourquoi se priver?

    De plus, j'adore cette mignonne petite "goutte" au sommet de l'ampoule :

    ST58 light bulb Aliexpress
    Pour avoir déjà vu ces ampoules en vrai, cela diffuse une belle lumière, plutôt faibie et orangée (à utiliser plutôt comme déco que comme vrai éclairage!). Ambiance cosy garantie! Merci Monsieur Edison!
    s361450128212552138_p9_i6_w484

    Ces ampoules sont destinées au lustre du bureau-bibliothèque, dont les boiseries sont en cours de teinture et cirage (j'en parlerai tout prochainement dans un autre billet). Ici, on voit un bout du plafond, partiellement teinté mais pas encore ciré :

    20151012_220412

    Le petit secret : j'ai acheté mes ampoules ici. Je vous donnerai un retour lorsque j'aurai reçu ma commande!


    votre commentaire
  • Depuis la reprise des travaux intérieurs pour cause de mauvaise saison, les choses n'ont pas traîné. Il était temps de me consacrer à une chose qui m'effrayait un peu: choisir la future couleur des boiseries du bureau-bibliothèque à l'anglaise. Après maints essais, je me suis décidée pour de la teinture pour bois recouverte de cire... comme dans le passé ! Ici, un échantillon sur une moulure synthétique :
    12115678_716853428458920_7739150362439191838_n
    L'immense défi était de faire correspondre les couleurs des bois et des moulures synthétiques, qui nécessitaient des produits différents (ma base pour le bois n'adhérant pas à la matière synthétique, il a falllu trouver une solution). Je trouve le résultat plutôt réussi :
    11147225_716886131788983_5471000661395149661_n
    En avant avec la teinture, que j'applique à la mèche de coton ou au pinceau dans les interstices (base hydro-alcoolique d'acajou et de brou de noix, un mélange 100% de ma conception) :
    12105735_717017221775874_3185058478712889393_n
    A présent, l'étape du cirage. Remarquez comme les veines du bois ressortent bien ! C'est pourtant du bête contreplaqué en sapin!
    12109311_717414908402772_4089549040257077069_n
    Le raccord moulures synthétique et bois est plutôt pas mal (ici avant cirage)
    12111984_717018341775762_6467856404058721918_n
    Teinte du plafond en cours. La nouvelle couleur change terriblement l'ambiance de la pièce, dont l'aspect désormais sombre me choquait au début. Mais là, je suis contente du résultat ! Ici avant cirage :
    12049153_718163708327892_7007394316773555395_n
    Et voici enfin une partie du résultat à la lumière du jour. Vu la saison, ça devient de plus en plus difficile de prendre des photos avec une bonne luminosité... le flash de l'appareil photo influence terriblement les couleurs. La teinte réelle correspond plutôt à l'image ci-dessous :
    12122662_717419111735685_1401432761218519310_n

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique