• Commençons par le parquet...

    Ayant besoin d'alimenter ma semaine de vacances à la maison, j'ai décidé sur un coup de tête de changer le parquet du bureau-bibliothèque. Hé oui, je change de sol comme de chemise, moi. Ca tombe bien, j'avais en stock au grenier un parquet acheté il y a une année et demi. Celui-ci était initialement destiné au salon, mais une fois reçu, il est apparu comme étant trop petit. Durée des travaux : trois jours à raison de 8 heures par jour. J'ai l'impression d'avoir 90 ans maintenant ! Ouille !

    Mais tout d'abord, état des lieux du parquet actuel. Une pièce de 50 centimes trouvée sous une latte m'apprendra qu'il date de 1969. Ce sont de bêtes lattes de bois - massif, certes - mais sans aucun cachet. De plus, il y a une zone grise disgracieuse au centre de la pièce, comme si le parquet avait été vitrifié sauf à l'endroit où se trouvait un tapis :

    20140714_155325
    Le parquet est descendu du grenier jusqu'à mon étage, les meubles sont poussés dans la salle à manger pour faire place nette dans le bureau-bibliothèque. Quel capharnaüm ! Mille fois hélas, je serai obligée de vendre ce joli canapé, verni et tapissé par mes soins : la future configuration des lieux ne pourra plus l'accueillir :-(
    20140717_121955
    Le nouveau parquet sera donc posé en damier, en diagonale, rappelant celui de la salle à manger voisine. En-dessous, l'ancien parquet.
    20140714_161247
    Mais pour commencer, démontage de l'ancien parquet. Que de poussière ! Je suis passée à côté de la crise d'asthme, mais ça n'était pas loin. Eternuements, mouchoirs à profusion, ça n'était pas le meilleur moment à passer.
    20140714_184421
    Voici la pièce qui était cachée sous l'ancien parquet, dans un angle, et qui indique sa date de pose. N'ayant pas dans mon porte-monnaie de pièce de 2014, j'ai laissé un petit post-it daté sous le parquet que j'ai installé. C'est quand même amusant de penser que j'ai enlevé un parquet de 1969 pour en installer un nouveau... qui est encore plus ancien !
    20140714_194922
    Et sous une latte, un "bonjour" datant d'il y a 45 ans. Je n'étais même pas née! Au vu de l'écriture, c'était peut-être celle de l'apprenti (dont je n'arrive hélas pas à lire le nom) :
    20140714_190823
    Etape suivante : pose d'une couche isolante (pour éviter notamment les craquements intempestifs, qui font d'ailleurs le charme d'un parquet) :
    20140714_214105
    Avant-pendant-après les opérations successives. Il ne sera pas facile de faire passer le bureau, seule, de l'ancien parquet sur le nouveau. J'ai profité de l'occasion pour lui coller des patins de téflon sous les pieds, ce qui a considérablement aidé à la manoeuvre.
    20140715_212821
    Il fait une grosse chaleur dehors... et d'autant plus quand on travaille ! Je pense être l'une des rares filles sur terre à poser du parquet en bikini ! Au passage, voici mon tatouage, qui ne colle pas du tout avec le nom de mon blog ;-)
    20140716_165654
    Les angles et les dessous de fenêtre, mes bêtes noires : tout est ajusté sur mesure grâce à un rapporteur, une équerre et les découpes sont faites à la scie circulaire au grenier, afin d'éviter d'avoir de la poussière dans l'appartement.
    20140717_144243
    Ouf, le parquet est enfin posé ! Il n'y a pas à dire, la pièce a beaucoup plus d'allure maintenant. Enfin... du moins le sol ;-)
    20140717_200008
    Et dans ce coin se trouvera la cheminée d'angle, achetée aux enchères sur Internet pour... 3 francs !!! Ici, une partie des plaques de marbre sont posées sur un petit chauffage à gaz afin de simuler la taille que cela aura, un peu comme des gabarits de construction :
    20140717_201419
    Maintenant je vous laisse, je vais voir s'il n'est pas possible d'acheter une paire de rotules (et quelques lombaires) aux enchères sur Internet !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :