• Impossible de commencer ce post comme ceux que j'envoie habituellement, insouciants et un peu drôles, comme si de rien n'était. Les événements du vendredi 13 novembre sont d'une injustice et d'une tragédie sans nom, aussi bien pour les familles que pour le monde entier, au fond. A l'époque de l'inquisition en Europe, on n'a certes pas fait mieux dans l'extrémisme. Mais en 2015, les fous - qui ne sont ni plus ni moins que des sectaires embrigadés - sont lourdement armés et font du dégât. Mais ne leur donnons pas d'importance ici. Mes pensées vont aux familles des victimes, tout simplement sorties à la fin de la semaine pour se détendre. Comme tout le monde, j'ai été profondément choquée. D'autant plus que ma meilleure amie (qui vit au rez-de-chaussée) et moi sommes allées au Bataclan dans le passé. Elle habitait à Paris et j'allais souvent la voir, les lieux m'étaient donc un peu familiers. Comme je suis également bi-nationale franco-suisse, j'adresse mes sincères pensées à mes compatriotes depuis la Suisse. *LOVE*
    12088249_730314160446180_2396253171616929567_n
    Pfff, difficile de passer d'un sujet aussi douloureux à une simple petite rétro, qui descend la rue *pom pom pom* vers son prochain chantier. Mais je vais essayer de faire au mieux... après tout, il n'est pas sacrilège de faire en cet instant ce que les victimes auraient voulu : poursuivre leur vie normalement, simplement. Donc, voici la rétro, une toute petite bête d'une tonne seulement:
    11231877_729375070540089_5442091017693810378_o
    Pour si petite qu'elle soit, elle réussit à merveille le creusage des fondations du futur mur de soutènement!
    12240259_729375063873423_2090293377511458411_o
    Pendant ce temps-là, un deuxième détachement s'occupe d'aller chercher des fers à béton pour l'armature:
    12244533_729375057206757_5136216006103697901_o
    Voici le résultat un peu plus tard : les fondations sont prêtes à être coulées!
    12238048_729740113836918_5709005585472905767_o
    Cela tombe bien, le détachement "ferraille" est justement reparti pour une opération en béton, dans le village voisin. En voici 2800 kilos dans la remorque. C'était bien moins cher de faire quelques allers-retours que de louer un camion malaxeur avec sa pompe.
    12234985_729740097170253_3746695131856095024_n
    Le premier voyage arrive et les gars sont tout sourire, comme d'habitude. C'est pourtant un travail costaud qui les attend: transporter le béton dans des brouettes jusqu'au fond du jardin (qui n'est heureusement pas grand):
    12240310_729740127170250_13975320499134554_o
    La rétro donne un petit coup de bras :
    12239376_729740150503581_5314914847634808080_o
    Quelques temps plus tard, la chape durcie est prête à accueillir le coffrage. On voit ici la taille de la future terrasse:
    20151113_073818 (800x600)
    Et pour dire que ce sera un "petit" mur de 25 centimètres d'épaisseur, le coffrage est méga-impressionnant. J'ai le sentiment d'assister à la construction d'un rempart de château fort (comment ça j'exagère?). Il y a tout d'abord les panneaux de coffrage, puis trois épaisseurs de panneaux, puis une grosse poutrelle en bois provenant de la scierie, puis enfin de costauds étais en métal. C'est une vraie oeuvre d'art, un chef d'oeuvre de précision.
    20151114_162524 (600x800)
    Moi, j'ai la place la plus enviable (encore que, il manquerait un coussin):
    20151114_162757 (600x800)
    C'est dimanche, les gars ont travaillé tout le week-end et voici le résultat. Demain lundi, le pick-up et la remorque repartent chercher du béton pour remplir le coffrage, à l'aide de ces deux rampes:
    20151115_170449 (800x600)
    Mon jardin ne ressemble plus tellement à quelque chose (rires!), avec tout ce matériel!
    20151114_161519 (800x600)
    Mais la vedette revient aussi à Polyetanche.ch, qui a accompli un travail admirable et, encore une fois, avec le sourire. C'est vraiment agréable d'avoir des gens compétents et si joyeux. On dirait presque que le travail est pour eux un loisir. Ici, application du goudron en façade. Le niveau de la terre ira presque jusqu'en haut de cette zone noire.
    20151107_142625 (800x600)
    Une fois le goudron sec, les plaques de goudron sont déroulées et collées au chalumeau afin d'épouser la façade et les fondations:
    12182756_729375093873420_1479311340465362568_o
    Les fondations sont ensuite recouvertes de terre, non sans avoir prévu un voile géotextile afin de protéger la zone pailletée des futures racines des futurs végétaux que je ne manquerai pas de planter ;-)
    IMG-20151112-WA0052
    Les bords sont scellés avec de la résine. Celle-ci empeste la colle à faux ongles à dix mètres!
    20151114_163646 (600x800)
    Et pour terminer ce post, je vais parler du portail dont vous avez déjà pu suivre antérieurement la construction. R. et T. ont entrepris de reboucher le trou entre le mur et le pilier de portail. Une grande pierre de granit est mise en place, comme c'était le cas avant:
    20151107_120206 (600x800)
    Les finitions ne sont pas encore achevées, mais le mur a déjà une meilleure allure! Remarquez, comparé à la photo ci-dessus, qu'il a été démoussé!
    20151107_163638 (800x600)
    Avant-après... quel changement!
    20151107_163731 (800x600)
    Mon ami A. et moi sommes allés chercher des big bags à Pontarlier, le lendemain des attaques de Paris. Quelle émotion en passant la frontière! Pourtant, l'ambiance dans les magasins était totalement à la normale, personne au poste de douane... aucun drapeau en berne... j'étais indignée. Alors que toute l'équipe du chantier était atterrée et parlait bas comme dans une église, drapeau français accroché à une fenêtre (celle derrière le pilier, zut!). A notre retour des courses, un garde-frontière était à son poste. Le portail, lui aussi, l'était! Je le trouve magnifique! Les colonnes ne sont pas encore finies (il leur manque leur chapeau de pierre), mais Schatz les adore déjà:
    12243568_730449483765981_3764799850281525780_n
    Surprise qui n'était pas prévue au départ (m'aurait-on fait des secrets?): un verrou a été soudé au portail afin de bloquer l'un des vantaux.
    20151114_161340 (600x800)
    L'ancien pied a été scié et remplacé. Celui-ci bénéficie d'un roulement à billes:
    20151114_161346 (600x800)
    Vous n'aviez peut-être pas fait attention dans les photos précédentes, mais l'allée n'était pas centrée par rapport au portail. Le tailleur de pierres l'a donc démontée sur un bout. Il a nettoyé chaque pavé de son ciment afin de le récupérer! Et il a également élargi l'allée pour qu'elle soit centrée. Heureusement, j'ai des pavés en rab!
    20151115_165932 (600x800)
    Malgré un mal de tête effroyable durant la nuit (bien sûr, j'avais épuisé mon stock d'ibuprofen en France, car j'avais déjà un peu mal), j'ai pu commencer à peindre le portail. J'ai choisi une peinture un peu texturée, gris légèrement métallisé, antirouille. Je suis enthousiasmée par le résultat!
    20151115_170107 (600x800)
    Bien sûr, je n'ai pas mis de gants. Je déteste être aveugle des doigts quand je travaille, quitte à me salir. J'auai fière allure, demain au bureau (rires!).
    20151115_173238
    Et puisque les piliers de portail (photo plus haut) ont rencontré moins de succès que Schatz sur ma page Facebook, je vous en remets une petite. Il a l'air un peu benêt là-dessus, mais cela fait du bien de terminer sur une note de douceur. Prenez soin de vous!!
    20151114_164919 (600x800)

    votre commentaire
  • Nous y voici EN-FIN! Il est enfin temps de s'occuper de la brèche dans le mur! Certes, il a fallu chaque chose en son temps, et depuis l'arrachage de la monumentale haie il y a deux ans, des améliorations considérables ont été apportées tant à l'intérieur de la maison qu'à l'extérieur. Mais aujourd'hui, je suis ravie de vous faire partager la reconstruction du mur en vue de l'accueil du portail. Voici le paysage - désolé - en 2013:
    965207_10200900600349229_214009660_o
    Tout commence par la fabrication des futurs socles de piliers qui soutiendront le portail. Chaque battant doit peser pas loin de 100 kilos (on a peiné à trois pour en transporter un, c'est dire !). L'énormissime problème de cet endroit, c'est que le terrain, comme partout au jardin, est en pente. Une mise à niveau est donc nécessaire (le socle de gauche est donc surélevé par rapport à celui de droite). Et comme seuil, attention......
    IMG-20151102-WA0000 (800x600)
    Tadadam!!! Hé oui, c'est elle! La monumentale pierre qui a été déterrée dans une autre partie du jardin! Le hasard a extrêmement bien fait les choses, car si nous avions commencé par les travaux du portail et non par l'isolation périphérique en sous-sol, cette pesante merveille de 400kg nous aurait échappé!
    IMG-20151103-WA0011
    Vu son poids, les gars ont vraiment dû suer! Heureusement qu'ils sont costauds! Tout a l'air si facile, quand on les regarde travailler! On dirait qu'ils défient les lois de la pesanteur. Ici, quelques ajustements:
    IMG-20151103-WA0026 (800x600)
    La précision de l'Est n'a rien à envier à la "précision suisse"! La pierre est rentrée dans sa loge avec une extraordinaire facilité! Et vu son poids, il vaut mieux!
    IMG-20151103-WA0023 (800x600)
    Sauf que voilà... à l'endroit le plus haut, la marche est de 30 centimètres. Les gars, qui ont toujours la solution à tout, proposent "simplement" de rajouter une marche! Eux, ils n'expédient pas le travail pour finir plus tôt : ils aiment les choses bien faites!
    IMG-20151103-WA0035 (800x600)
    R., le talentueux tailleur de pierres, a trouvé sur place les matériaux pour construire une marche supplémentaire. Et savez-vous d'où provient ce granit???
    IMG-20151104-WA0006 (800x600)
    C'est encore une fois de la récup qui tombe on ne peut mieux!!! Il s'agit de la vieille margelle de puits, qui avait été coupée en morceaux cet été, parce qu'aucun récupérateur de matériaux anciens ne la voulait. Et heureusement, finalement!
    margelle
    Les gars ont donc déterré la pierre (qui était déjà sous le remblai, en vue de la construction de la terrasse) et ont commencé à façonner les morceaux de marches.
    20150720_203933
    Et voici la première, que R. a même arrondie sur un coin, pour un plus bel effet. Quand je vous le disais! On lui demande un doigt et il donne le bras! Essai de mise en place... et il y a là encore un problème...
    IMG-20151104-WA0002 (800x600)
    La première marche déborde sur la route. Il faut donc en tronçonner un petit bout (chuuuut, faut pas le dire!). Ces gars sont des pirates (rires!).
    IMG-20151104-WA0004 (800x600)
    Maintenant, c'est mieux! Il faut quand même quelques petits ajustements à la masse...
    IMG-20151104-WA0012 (800x600)
    Escalier presque fini... il lui manque juste une dent (rires!). Misère, ma belle allée est toute crado! Mais ça n'est rien, c'est juste du sable ;-) Chaque soir, les gars nettoient tout au jet. Ils veillent à ce que le chantier reste impeccable!
    IMG-20151104-WA0027 (800x600)
    Il y a quelques jours, R. est allé choisir des pierres pour les colonnes de portail, directement à la carrière.
    12194965_724380471039549_7105424208526402293_o
    Il faut maintenant les façonner. Tout d'abord, un petit coup de tronçonneuse:
    IMG-20151102-WA0012 (800x600)
    Et ensuite, un petit bouchardage pour fignoler et donner une belle apparence. Heureusement, il y a du soleil presque tous les jours!
    IMG-20151102-WA0005 (800x600)
    GO! Le moment que j'attendais tout particulièrement, à savoir le montage des piliers, youhouuuu! J'aime bien la toute petite pierre, en bas! Quel souci du détail!
    IMG-20151105-WA0000 (800x600)
    Et à droite, montage de la deuxième colonne...
    20151105_172103 (800x600)
    Déjà deux étages de pierres! Un gabarit, qui semble un peu antique mais qui est pourtant très précis, sert de fil rouge (c'est le cas de le dire!) pour l'alignement des pierres:
    20151105_172046 (600x800)
    En rentrant du travail, alors que le soleil est presque couché, je décide de mettre moi aussi la main à la pâte (là aussi, c'est le cas de le dire!). Schatzeli a lui même sauté dans le béton frais quelques minutes plus tard...
    20151105_173034 (600x800)
    Et enfin, voici la raison de ma relative indisponibilité pour les travaux du bureau-bibliothèque durant la dernière semaine. J'ai en effet reçu en cadeau cette charmante petite bestiole. Il s'agit de ma première minette, qui est née le 16 août. Je ne m'attendais pas du tout à avoir un cinquième chat, mais elle est la bienvenue. Mon chat blanc, âgé d'un an, est ravi d'avoir une copine avec qui jouer. Il faut dire que mes deux autres pépères ne sont plus aussi joueurs... et Minidou, trois ans, préfère vivre à la ferme voisine. Cette petite mignonne s'appelle Chipie (la bien nommée!). Elle est dotée, comme moi, d'un caractère têtu. Il faut la voir râler quand elle n'arrive pas à faire une chose, parce qu'elle est encore trop petite! Chose extraordinaire, c'est mon premier chaton qui dort la nuit sans bouger une oreille! Mes orteils apprécient.
    20151105_202154 (600x800)

    Je vous souhaite d'ores et déjà un très bon vendredi ainsi qu'un bon week-end en avance!


    votre commentaire
  • Je suis surexcitée de pouvoir vous raconter un chantier qui a été ébauché il y a quelques semaines déjà, mais je voulais avoir davantage de photos à vous montrer avant de poster ce billet. Petit retour en septembre...
     
    Je vous présente le parent pauvre du jardin, à savoir le côté Ouest de la maison. C'est une zone importante, qui bénéficie du soleil de fin de journée, et qui a malheureusement été envahie par les arbres. Une belle longueur de 9 mètres se trouve entre la maison et le mur à droite. De quoi faire une belle terrasse, non? Alors retroussons nos manches et en avant! Je suis secourue par mon très cher ami Alain et son équipe, qui s'étaient déjà occupés de percer ma porte d'entrée.
    11898529_692585277552402_3995010354698078584_n
    Il y a donc les sapins à enlever, ainsi que le cabanon de jardin, sur la gauche. Mais le pire : le terrain est en pente! La différence entre le haut et le bas de la pente est d'un bon mètre. Cela fait plusieurs tonnes de terre à ramener pour égaliser le terrain! Je vais la prendre où? Ici, on voit la terre qui a été extraite du creusage de l'allée. C'était conséquent... et pourtant, ça a l'air d'un petit tas:
    11947847_694319924045604_4828167804533363814_o
    Mais n'anticipons pas. D'abord, il faut faire place nette. Bzzzzzzzz, ça tronçonne ! Vu que je ne suis vraiment pas douée pour ça (j'avais fait tomber un sapin chez les voisins - la vidéo!), on me prête main forte. Chose "amusante", le même scénario a failli se reproduire! On a bien rigolé.
    20150905_171031
    Le cabanon de jardin est démonté, les tôles de son toit ont trouvé preneur aux petites annonces en moins de deux heures et constitueront un toit de volière dans leur prochaine vie. C'est incroyable comme tout va comme sur des roulettes, parfois!
    20150920_180817
    Grâce à ce tronçonnage, et pour la première fois depuis des décennies, la maison retrouve le soleil de fin de journée. Avant, ça faisait vraiment grotte pour ma meilleure amie qui est au rez-de-chaussée !
    20150920_181217
    Vue de l'autre côté. C'est un peu le dépotoir, mais place nette sera faite bientôt.
    20150920_181244
    Tout ce qui est en bois naturel prend la forme d'un réjouissant feu de joie. J'avais des marshmallows à la maison et je n'ai même pas pensé à les griller! Rha!
    20150920_193855
    Nous voici en octobre. Un joli petit bijou vient d'investir les lieux! Le gros des travaux va pouvoir être considérablement facilité.
    20151030_074625
    La petite rétro s'active et creuse une fouille d'environ 1m50 à l'endroit le plus profond, jusqu'au niveau des fondations. En effet, comme le terrain sera mis à niveau, la terre touchera la façade sur 1 mètre de hauteur supplémentaire environ. C'est pourquoi il vaut mieux isoler en sous-sol pour des questions d'humidité. D'autant plus qu'on est ici côté pluie.
    20151031_125343
    Vient ensuite l'étape de préparation avant isolation : la paroi est bétonnée et désormais toute belle! Ce sera presque dommage de devoir enterrer cette "sculpture", dont la confection est un régal à regarder : on dirait que les gars travaillent avec leur truelle comme un chef-pâtissier napperait un gâteau à l'aide d'une spatule. Maintenant, il faut laisser sécher pendant plusieurs jours.
    IMG-20151101-WA0014
    Tout en creusant, l'équipe est tombée sur cette immense pierre. Elle était posée sur la tranche, dépassant à peine de la terre, comme une simple bordure de massif... mais elle se révèle en fait être un énorme bloc de granit d'environ 400 kilos! On pourrait en faire un banc! Mais ça sera encore mieux (je ne vous en dis pas plus pour l'instant!).
    IMG-20151102-WA0006
    Les braves gars mettent la pierre précieusement de côté, à l'aide de ce simple chariot ! Ceci dit en passant, j'ai eu bien fait de ne pas semer mon gazon en septembre, le terrain est devenu un vrai bourbier ;-)
    IMG-20151103-WA0011
    Quand on demande aux gars de nous donner un doigt, ils donnent le bras. A leur initiative, ils bouchardent la pierre (c'est à dire qu'il la frappent avec un marteau comme pour attendrir la viande). Ce qui a pour effet de lui donner une belle texture et de la nettoyer aussi!
    IMG-20151103-WA0012
    Cependant, un camion arrive. Un camion-remorque, siouplait! Et avec une grue terrible, presque effrayante, qui fait 17 mètres de longueur! Celle-ci vient apporter la terre de remblai qu'un ami avait dans son jardin et dont il voulait se débarrasser. Comme cela tombe bien! Tout le monde est gagnant!
    20151030_165407
    Non mais regardez moi ce monstre! Il passe au-dessus du petit étang avec un big bag de près d'une tonne dans les airs! Pour moi qui n'ai même pas mon permis de conduire, c'est de la science fiction! 12 big bags sont déposés et vidés à la pelle mécanique.
    20151030_165611
    La terre de remblai est déposée au sol, à l'emplacement de l'ancien cabanon et des sapins:
    20151031_125351
    Le béton des fondations sèche gentiment, la pierre attend sa prochaine utilisation (que vous connaîtrez dans le prochain billet)... voilà un automne bien rempli au jardin, alors même que c'est pratiquement la morte saison pour les plantes! Je vous dis donc à très bientôt! Et, comme d'habitude, MERCI à l'équipe de choc qui accomplit un travail formidable en toute simplicité et dans la bonne humeur! A bientôt et prenez soin de vous :-)

    votre commentaire
  • Vous vous souvenez peut-être de mon portail, acheté dans une brocante cet été? Il attendait son sablage, qui a été réalisé il y a quelques jours. La petite histoire d'une spectaculaire résurrection, avec les photos qui suivent (et pendant que je mange un petit sablé, ça ne s'invente pas!)! Ici, le portail dans son état d'origine lors de l'achat : peinture cloquée, un peu rouillé :
    can02.anibis.ch
    Le sable est versé dans la sableuse. C'est un magnifique sable, on dirait de la poudre de bonbon (je vous rassure, je n'ai pas goûté) :
    20151021_183322
    Le sablage commence! Une protection complète pour le visage est absolument primordiale. Même en observant à trois mètres, des éclats de peinture arrivent jusqu'à moi avec puissance. Mieux vaut ne pas rester là.
    12144911_721570887987174_2288910858087699073_n
    La serrure était dans un triste état...
    20151021_183540
    Quelques instants plus tard, elle est presque comme neuve!
    20151021_183127
    Voilà déjà un vantail de prêt! Le travail est assez long et minutieux, mais quel résultat! J'adore la petite flèche torsadée, en haut! Quel beau travail!
    20151021_183504
    Et voilà, les deux vantaux sont à présent décapés!
    12030363_722186221258974_4876347959027633633_o
    Et c'est par une magnifique journée d'automne que le portail est arrivé dans son nouveau jardin! De part et d'autre de l'allée pavée, on distingue le mur en pierre qui avait été éventré pour laisser rentrer la débardeuse, pour l'arrachage de l'impénétrable haie en 2013. Ce mur devra être reconstruit, ainsi que deux piliers de portail créés, afin de pouvoir l'installer ! L'aventure ne sera pas aussi simple qu'il y paraît, mais pour le moment je ne vous en dis pas plus!
    12194501_723689591108637_4836759372379899565_o

    Je remercie chaleureusement mon ami Alain, ainsi que son équipe de choc A. et R., pour leur précieuse aide !

    Et pour finir ce billet par une jolie petite note, voici le merveilleux chrysanthème Emperor of China, dont la floraison se situe entre octobre et novembre, alors que certaines plantes (comme les hostas) sont déjà bien au chaud sous la terre. Reçu en provenance de Nantes et planté ce printemps, il était haut de 10 centimètres. Le voilà qui a déjà atteint sa taille adulte, soit 1 mètre de hauteur! Un pur bonheur!
    12118806_723992877744975_9118744706444612175_n
    Je vous souhaite un agréable mercredi et profitez des petits plaisirs de la vie!!!
    Amicalement, Delphine

    votre commentaire
  • Voilà, je viens de passer ma dernière commande de plantes en ligne ! Qui dit "en ligne" dit aussi "petits plants en godets", mais l'expérience montre qu'en une année, ils arrivent relativement à des tailles respectables. Et puis, pas trop le choix pour certaines espèces : en Suisse, on trouve des plantes plutôt communes. Alors voici le contenu du panier à trésors :

    Note : survoler les images pour que le nom des plantes apparaisse.

    Tout d'abord, tadaaaam, ce splendidissime cornouiller à étages blancs. Une splendeur que je voulais absolument depuis bien deux ans, avec son feuillage clair et lumineux! Il n'y a plus qu'à m'armer de patience... sa croissance est lente.

    Cornus controversa Variegata
    Là encore, un arbre sur lequel j'ai flashé. Je ne l'avais jamais vu, il paraît que c'est une "nouvelle variété". C'est probablement pour cette raison qu'on trouve peu de photos de lui sur Internet. Ses feuilles blanches et vertes sont remarquables et il reste relativement petit (2m50), parfait pour éclairer un massif tout en légèreté. Dans mon enthousiasme, j'en ai mis 2 dans mon panier d'achat. Une bourde à 45 euros, quand même !
    Cercis canadensis Silver Lining
    Et que dire de sa floraison? Un arbre splendide en toute saison :
    Cercis canadensis Silver Lining 2
    Encore un nuage blanc avec deux crambe cordifolia, que je mettrai en scène dans un massif. Celui que j'ai planté l'année dernière n'a donné aucune fleur, mais il a presque 1 mètre de diamètre! Quelle salade !
    Crambe cordifolia
    Oh ben tiens... encore du blanc! Avec cette clématite pourpre à fleurs blanches. C'est une herbacée, qui ne devient pas très haute.
    Clematis Recta Purpurea
    Pas très haute non plus, cette clématite qui fleurit presque tout l'été et qui sera du meilleur effet dans mon rosier New Dawn. Les fleurs sont d'abord roses pâles puis virent au blanc. Comme ça, pas besoin de choisir entre mes deux couleurs préférées au jardin :-)
    Clématite Dancing Dorien
    Une plante gracile et haute, qui ira bien en fond de massif...
    Epilobium angustifolium album
    Et voici des rase-mottes, avec ces cyclamens de Naples. Une jolie lumière rose dans un massif d'ombre, au Nord de la maison.
    Cyclamen de Naples rose
    Ensuite, un trio d'iris nains. Ces petits bijoux microscopiques mesurent une dizaine de centimètres. Ne sont-ils pas mignons?
    Iris reticulata Katharina Hodgkin
     
    Iris reticulata Dijt
     
    Iris reticulata Harmony
    Et une série d'alliums de différentes tailles et de différentes périodes de floraison, pour échelonner un peu :
    Allium Mount Everest
     
    Allium macleanii
     
    Allium karataviense Ivory Queen
     
    Allium giganteum
    Des anémones Blanda, pour une floraison précoce au jardin. Je n'aime pas trop les fleurettes simples comme ça, mais j'avais craqué sur celles dans le massif de ma meilleure amie :
    Anémone blanda White Splendour
     
    Anémone blanda Blue Shade
    Un lis aérien, perché au bout d'une longue tige, pour orner et illuminer un fond de massif...
    Lis Candidum
    Des pavots de l'himalaya qui poussent à mi-ombre ou ombre. Enfin une plante colorée pour ces endroits peu ensoleillés !
    Meconopsis betonicifolia
    Le thalictrum blanc acheté l'année passée a fleuri cet été. Et il était rose. On apprécie ce genre d'erreur d'étiquette. Je re-tente le coup dans une autre pépinière :
    Thalictrum Delavayi album
    Et enfin, simple mais efficace pour un coin d'ombre grâce à la couleur claire et panachée de ses feuilles, trois herbes aux goutteux.
    Aegopodium podagraria Variegata

    C'est tout pour cette dernière (ouais ouais!) commande de 2015 ! Je vous souhaite un bel automne et vous dis "à bientôt" pour la reprise des travaux intérieurs !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique