• Ces derniers jours, je pestais un peu devant mes massifs : "Il a fait trop seeec, les rosiers n'ont pas profitéééé ! C'est presque une année de perdue, les plantes sont restées toutes rachitiques car elles n'ont pas encore assez de racines!" (toutes ont été plantées dès 2014).

    Et puis ce soir, je tombe sur les photos des mêmes massifs, il y a cinq mois. Quelle surprise! Je n'en reviens pas comme tout a poussé. Voilà de quoi relativiser les choses... et notamment mon impatience. Mais voici les avant-après :

    AVANT (avril)

    Que le sureau était maigrichon ! Il faut dire que ces plantes battent des records au niveau de la croissance. On ne voit même pas les petites crottes en godet plantées l'an passé.
    abc (900x600)

    APRES (septembre)

    D'accord, j'ai rajouté encore des plantes après la photo ci-dessus. Mais le sureau a explosé! Il est magnifique ! Hâte de le voir l'an prochain ! Je le taillerai pour la première fois et le ferai "monter en tige", afin qu'il offre une mi-ombre confortable aux plantes que l'on voit ici.

    abcd (900x675)

    AVANT (avril)

    C'est quoi ce cimetière digne de la sorcière de Blair? On dirait bien que rien ne vit... et pourtant !

    xy (675x900)

    APRES (septembre)

    Non mais vous y croyez? Merciiii mille fois, la nature, pour ta générosité!
    xyt (900x675)

    Bonne soirée à toutes et à tous !


    votre commentaire
  • Dans ce billet, rien de transcendant, mais juste les quelques petits bonheurs simples du jardin ! Comme aujourd'hui était une journée radieuse, j'en ai profité pour planter quelques végétaux... et surtout pour vous faire quelques photos.

    Tout d'abord, hormis les deux grosses courges beiges, tout est de la production de mon jardin ! Il s'agit en fait de graines de courge, cachées dans le compost, qui se sont re-semées dans mes bordures. Je n'avais pas le coeur à les arracher, aussi je les ai laissées. Mais il a bien fallu les enlever aujourd'hui, car elles devenaient vraiment trop envahissantes! Voici les quelques courges et coloquintes que j'ai récupérés :

    20150913_174334 (900x675)
    La palme d'or de la croissance revient sans contestation possible à ce fallopia baldshuanica. Planté le printemps dernier, il avoisine maintenant les 3 mètres de longueur. Et ça n'est pas fini! Et, cerise sur le gâteau, il fait la joie de milliers de butineurs qui s'en donnent à coeur joie auprès de ses innombrables fleurettes !
    20150913_133622 (675x900)
    Mon magnifique houx sur tige voir gentiment ses fruits devenir rouges. Pas de doute, on a fait la bascule, et l'automne est déjà gentiment là, sur la pointe des pieds.
    20150913_133946 (675x900)
    Les anémones, plantées l'été dernier, ont réservé cet automne une jolie surprise : elles ont fait au moins trois bébés !!! Et des bébés déjà en fleurs, siouplait ! C'est en désherbant un coin obscur que j'ai eu la formidable surprise de les découvrir. Je les transplanterai cet automne encore dans un endroit défleuri à cette saison et qu'elles pourront embellir.
    20150913_130734 (675x900)
    Et pour finir en couleur et en douceur, le dahlia Crème de Cassis. Il est resté quasiment nain mais sort de jolies fleurs. A l'investe de mon Café au Lait, devenu absolument immense et me dépassant d'une bonne tête. Il ne porte que des boutons ridicules, mais son tronc est épais comme un rouleau de papier cadeau. J'ai déjà peur de voir l'allure de ses énormes rhizomes, au moment où il faudra les déterrer !
    20150913_142514 (675x900)
     
    A l'heure où j'écris, une belle pluie est en train de tomber. Voilà qui sera bon pour mes plantations du jour, que j'ai bien évidemment négligé d'arroser (chuuut!). Bon début de semaine à vous !

    votre commentaire
  • En jetant mon coup d'oeil quotidien aux petites annonces suisses et françaises, j'ai bondi de ma chaise, car je cherchais avidemment depuis plusieurs mois un joli portail ancien en fer forgé, pour un prix abordable. Et je suis tombée sur cette ravissante pièce, à 50km de chez moi, qui avait toutes les caractéristiques pour  me plaire: simple, élégante, en bon état... et surtout, pas trop large ! Mon allée mesurant 1m70, il ne fallait pas un portail de 3 mètres (et c'est apparemment la largeur la plus standard). Ce portail mesure 2m40 et j'ai pu l'avoir pour... 300 euros ! Ce prix bat toutes les offres que j'avais pu voir au préalable. C'est dire si je me suis jetée sur l'occasion !
    can02.anibis.ch
    La rouille est superficielle, il est dans un très bon état général !
    can01.anibis.ch
    Après mon travail, un ami est venu me chercher en camion, direction la jolie ville d'Yverdon. Le portail se trouvait dans une brocante et nous l'avons arrimé comme il faut pour son transport. Il n'a pas été conduit chez moi, mais chez un autre ami, qui jouera de la sableuse dans quelques jours, afin de le rendre tout propre. En attendant, je peux méditer sur sa future couleur...
    20150820_172847

    Un très grand merci à mon ami Alain pour le transport... et à mon autre ami Alain pour le sablage !!! Vous êtes super, les gars !!!


    votre commentaire
  • Depuis quelques jours, je ronchonne un peu au jardin : à cause de la sécheresse de cet été, les rosiers n'ont pas beaucoup grandi. Plus d'un n'a encore refleuri et certains sont presque de la même taille que l'année passée. C'est pour cette raison que j'ai décidé de faire des photos comparatives et force est de constater que la plupart des plantes ont bien profité !!!

    2013

    Le jardin est encore dans son état d'origine, lorsque j'ai acheté la maison, en 2012. Jusqu'à présent, il y avait tellement de travail à l'intérieur que je n'ai pas encore donné le premier coup de pioche ! Tous ces arbres seront arrachés cette année-là.
    20130617_133204 (800x600)

    2014

    Nous voici pile il y a 1 an en arrière, en août. J'avais à peine commencé à planter les végétaux dans cet endroit. La terre est très mauvaise et il faut pratiquement la changer entièrement à chaque trou creusé.
    20140726_175521 (800x600)

    2015

    La terre de compost, ajoutée pour enrichir le sol, comportait des graines de citrouilles. Celles-ci ont envahi le massif, mais je les laisse car il y a déjà de petites citrouilles en train de grandir :
    20150816_191219 (800x600)

    2014

    Vue depuis la fenêtre. Il y a deux gros problèmes, ici : premièrement, deux immenses souches qu'il faudra déterrer à la pelle mécanique. Et deuxièmement, le gazon que j'ai cru bon de semer entre les plantes "pour éviter les mauvaises herbes". Jusqu'à ce que le gazon devienne lui-même LA mauvaise herbe dont il faudra se débarrasser !
    20140724_204433 (800x600)
    Que de changement ! En plus de la croissance des plantes, on voir ici une délimitation de bordure bien nette ainsi que la pose d'une allée en pavés de granit !
    20150816_190957 (800x600)

    2014

    Quelle gadoue ! De la glaise a été excavée au fond d'une fouille pour le remplacement de canalisations... et a été épandue à la surface du sol par un ouvrier peu éclairé! Il faudra tout enlever, pour la plupart à la main !
    20140726_175539 (800x600)

    2015

    Comme le changement est impressionnant, ici ! Le thalictrum (le nuage de fleurs roses), en une année, à atteint sa taille adulte ! Un tournesol, vestige de la nourriture hivernale pour oiseaux, s'est invité dans la bordure.
    20150816_191152 (800x600)

    2014

    Un buis, tout seul, dans son coin :
    IMG-20140726-WA0000 (482x800)

    2015

    Le buis s'est fait des copains ! J'ai semé des alysses, les petites fleurs blanches et violettes au premier plan, pour combler un peu les espaces entre le massif et la bordure en pierre :
    20150816_191129 (600x800)

    2014

    Mon collègue A.R. et ses fistons à la rescousse, pour couper et déssoucher ce sapin. J'ai demandé de l'aide ce coup-ci, car il s'était passé un drame (comique!) lorsque j'en avais coupé un moi-même ! Voir la vidéo !
    20140722_171929 (600x800)

    2015

    En quelques mois, le sureau a pris presque un mètre de hauteur ! Un obélisque a poussé, de même qu'une petite pergola !
    20150816_191333 (600x800)

    2014

    Plantations fraîchement installées... il ne reste qu'à pousser !
    20140720_175155 (800x600)

    2015

    La verveine de Buenos Aires - réputée annuelle sur l'étiquette - a survécu. Mieux, elle s'est ressemée partout, suspendant ainsi de magnifiques pompons violets dans les airs ! Le polygonum aubertii a envahi le mur sur plusieurs mètres, le couvrant de petites fleurs blanches ! Au premier plan, un trou qui accueillera un rosier blanc. J'ai envie que ce massif soit dédié au blanc, avec seulement quelques touches de violet !
    20150816_191401 (800x600)
    Je suis déjà impatiente de voir à quoi ressemblera 2016 :-D

    votre commentaire
  • Argh! Ce soir, je suis tombée sur un site allemand qui vend des plantes somptueuses et pas chères. Il suffit de survoler l'image pour obtenir le nom de la plante :
    Marlène Charell
     
    Pashmina Pompon Flower Circus
     
    Dictamnus albus
     
    penstemon digitalis husker red
     
    Arabis procurrens
     
    Goniolimon tataricum
     

    Phlox subulata 'Emerald Cushion Blue

    Limonium latifolium
     
    Achillea ptarmica the pearl
     
    Blechnum spicant
     
    hepatica nobilis
     
    Mme Pierre Oger

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique