• Le cassage du mur

    Le cassage d'un mur a, semble-t-il, toujours été une espèce de mythe où l'on s'imagine frapper joyeusement à grands coups de masse pour se détendre et tout fracasser. Avec cette paroi, ça n'était pas tellement le cas! Il a fallu enlever d'abord, de chaque côté du  mur, tout le lattis et le plâtre (qu'on voit encore en haut à gauche). C'était plutôt un démontage méticuleux.

    20120905_204217
    La tapisserie retient le plâtre de tomber, ce qui est très pratique pour l'évacuation car il y a moins de gravats partout.
    20120905_212739
    Un coup de perceuse avec une grosse mèche dans la paroi et il est désormais facile d'y glisser la lame de la scie-sauteuse. C'est parti pour le découpage des planches!
    20120905_221713
    Une fois les planches dégagées, je m'attaque à la porte, solidement coincée en étau entre les deux parquets.
    20120905_230152
    Surprise pour l'autre partie du mur! Celle-ci n'est plus en bois mais en pierre (en raison de l'ancien poële qui était appuyé contre, il y a des années de cela). Démontage à la masse.
    20120906_193356
    Plus de mur, mais des kilos de gravats à déblayer! La cheminée qu'on voit ici est au bio-éthanol et sera transportée dans la cuisine en attendant la fin des travaux.
    20120906_194210
    Seul vestige de l'ancienne paroi, une saignée dans le mur et au plafond. Autre chose à prévoir : l'électricité. On ne peut pas dire que le lustre soit très bien centré... et c'est le seul de toute la pièce (il n'y a pas de point électrique dans l'ancienne pièce de gauche).
    20120906_194258
    Voilà désormais la surface du futur grand salon.
    20120910_230825

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :