• Le décapage recommence

    Quelle horreur, cette allure! J'ai presque peur de moi-même : on dirait une sale racaille qui va commettre un hold-up. Hé non ça n'est que moi, prête pour décaper les boiseries recouvertes de 5 couches de peinture, dont certaines au plomb. Malgré les deux fenêtres grandes ouvertes (il fait -3 degrés dehors), je transpire beaucoup sous mon attirail !
    dd
    Le décapage a toujours été ma bête noire. Mais comme je suis inoccupée depuis quelques jours (il me manque du matériel), je suis toute contente d'effectuer cette tâche ! Le décapage de cette partie a duré 3 heures, c'est un travail de longue haleine !
    dd2

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :