• Les boiseries du bureau-bibliothèque commencent !

    Après quelques jours d'absence pour cause de rhume carabiné, me voici de retour ! Et avec une tâche non des moindres, car j'ai ENFIN commencé l'habillage de mon bureau-bibliothèque !! C'est avec joie et motivation que j'ai reçu les planches nécessaires du Père Noël (ou plutôt du Père Alain, un ami que je remercie infiniment !).
     
    Mais avant de commencer l'habillage à proprement parler, j'ai profité de la mise à nu du mur pour mettre une petite couche d'isolation (les plaques couleur alu que l'on voit ci-dessous). En effet, malgré l'épaisseur des murs, il circule des petits souffles entre les parois de bois.
    20141216_111138 (600x800)
    Le premier soubassement est en cours de fabrication. Menuisiers et ébénistes, voilez-vous la face! Nous entrons ici dans le monde de l'improvisation. Sans expérience et (pire!) sans machines, je dois faire avec les moyens du bord : le marteau et les clous. Pour construire ces boiseries, j'ai choisi du contreplaqué en pin (12 millimètres), mécaniquement plus stable que du bois massif (et, accessoirement, moins cher). Les plaques sont d'ailleurs plutôt belles, les dessins du bois assez jolis, quoique sentant le "tronc épluché" propre au contreplaqué. Mais bon, il y a des moments où il faut faire au mieux avec les connaissances, le matériel et le budget que l'on a.
    Donc, aidée de colle en cartouche et de clous, je fixe les éléments du soubassement sur la planche de fond :
    20141216_121625 (800x600)
    Laquelle est ensuite fixée au mur avec des vis (plus costaudes que de simples clous). En m'assurant de l'horizontalité, je découvre que le cadre de fenêtre est de guingois d'un bon centimètre. Il faudra biaiser par la suite pour récupérer cet écart, mais n'anticipons pas.
    20141216_122907 (800x600)
    Les vis seront recouvertes par des listes décoratives en bois. Ici, essai avec un quart de rond. Mais j'essaierai de trouver une moulure plus élaborée :
    20141216_123236 (600x800)
    Le premier soubassement est fixé. L'ensemble peut paraître excentré, mais vous verrez ensuite pourquoi :
    20141216_131206 (600x800)
    Et voici la partie supérieure, confectionnée selon le même procédé :
    20141216_154801 (600x800)
    Sur la droite, l'ossature métallique de la paroi, les gaines électriques et les plaques de placo sont à leur tour masquées par le contreplaqué. Vous apercevez également une planche perpendiculaire au mur. Celle-ci est simplement en appui afin de simuler l'emplacement d'une future bibliothèque! En effet, j'ai décidé (après avoir posé le parquet, bravo !) d'en construire une à cet emplacement. D'où les premières moulures décalées sur la gauche:
    Image2
    Le haut de porte avant...
    20141216_162429 (600x800)
    Après ! La bibliothèque (en fait, il y en aura une de chaque côté de la porte), grimpera jusqu'au plafond. La saignée que l'on voit ici dans le mur accueillera le montant de ce meuble.
    20141216_163139 (600x800)
    Le problème initial, qui a fait que j'ai décidé de rhabiller toute cette pièce : le décapage est impossible sur ces boiseries. La peinture bleue de base a complètement imprégné le bois ! Un ponçage énergique n'aurait pas suffi et aurait en plus abîmé les moulures. Alors hop, recouvrons tout !
    20141216_164459 (600x800)
    Le panneau principal recouvert...
    20141216_183720 (600x800)
    Mon petit Moussaillon (alias Salsifi, vu sa couleur), est toujours présent sur les lieux. Il pourrait m'aider à passer le marteau, les clous, mais non. Il aide plutôt à me faire trébucher, à me mordiller quand je veux saisir un outil près de lui ou à grimper après mes jambes quand je suis sur l'escabeau. Mais c'est un ange dont la présence est un bonheur. D'ailleurs, les trois autres chouchous de la maison viennent de temps en temps me voir.
    20141216_185143 (600x800)
    L'habillage du cadre de fenêtre se poursuit. Il faut poncer soigneusement chaque planche pour que l'effet du futur vernis satiné soit réussi. Et dehors, sur le balcon pour éviter la poussière, ça n'est pas des plus sympa.
    20141216_205113 (600x800)
    A mon grand plaisir, voici le DERNIER morceau de plâtre de la maison que je ferai tomber (mouais, on y croit).
    20141216_211146 (600x800)
    En route, mauvaise troupe, et ne pensons pas à la poussière qui envahit les lieux (et mes bronches d'asthmatique, hum !) et sortons le pied de biche (cadeau de ma meilleure amie pour mon anniversaire) :
    20141217_205610 (600x800)
    Et tout à coup, au détour d'une énième couche de papier peint, un magnifique oiseau! Celui-ci doit dater de 1859, date de construction de la maison, car le lé est posé à même le plâtre. Les gens devaient aimer tellement ce papier peint qu'il y en avait deux couches l'une sur l'autre. J'aurais aimé la conserver, mais il m'aurait fallu des heures pour cela :
    20141216_212714 (800x600)
    Et un extrait de journal de septembre 1908 ! Le Titanic n'était même pas encore construit à cette date !
    20141216_221921 (600x800)
    Les anciennes boiseries sont enlevées (après avoir détaché le tuyau de chauffage qui était fixé après) et entreposées au grenier :
    20141217_212316 (600x800)
    Voici un mur tout dépouillé qui recevra bientôt sa nouvelle isolation et ses boiseries !
    20141217_213136 (600x800)
    Cachée sous la tablette de la fenêtre, j'ai trouvé cette mignonne petite carte, très émouvante :
    20141216_181705 (600x800)
    "A ma chère Sophie, avec mes meilleurs voeux de nouvelle année, M. Rosselet. 31 décembre 1889". Cette carte a 125 ans ! La pauvre chère Sophie l'a peut-être cherchée partout et ne devait pas se douter qu'elle serait retrouvée en 2014 !
    20141216_181714 (600x800)
     
    Vivement le week-end, que les travaux continuent !!!! Je vous dis donc à bientôt !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :