• angel
    - Diable :    Vas-y, Dédé, dis-leur! Niak niak niak!
    - Ange  :     Oh non Delphine, tu ne peux quand même pas leur montrer ça!
    - Delphine : Ca va, la tête? Vous avez vu son état? Je vais passer pour quoi?
    - Diable :     C'est la vérité! Allez, confesse ce crime horrible, niak niak niak!
    - Delphine:  C'est bon, j'avoue... il y a une pièce que je ne vous ai JAMAIS montrée. Et pour cause... non seulement elle est affreuse, orientée Nord-Nord, glaciale et peinte en vert, et j'en passe. Comme je n'avais pas de projet pour cette pièce, elle est devenue mon dressing. Puis ma pièce à repasser. Puis mon stock de peinture. Et d'outils. Et de bois. Puis une brocante. Puis un lieu commode où l'on stocke le moindre truc qui traîne et qu'on n'a pas envie de ranger. Et au final, cela donne ça :
     
    20160104_203848 (600x800)
    Vous en conviendrez, il n'y a pas de quoi être fière. Je fermais même parfois cette porte à clé quand j'avais de la visite. La plupart de ces choses finiront à la brocante du coin. Seulement, il faut s'y mettre. Je me dis ça depuis... quoi, quatre ans déjà??? Bon ben... il faut s'y mettre...
    Et justement, ce soir, je m'ennuyais un peu. Je regardais ce mur de briques atroce entre la cuisine et la pièce à cheni (comme on dit chez nous... comprenez "fouillis"). Et je me disais "et si je le cassais? J'ai toujours eu ce projet, mais rien ne pressait. Ma cuisine est toute petite... un double volume ne serait pas à dédaigner pour y mettre une table et être plus à l'aise pour cuisiner. Premiers coups de burin-massette, tout en douceur :
    20160104_190436 (600x800)
    Pfff, comme c'était trop long, je suis allée chercher la masse à la cave. C'est sympa dix minutes, à casser un mur. Mais c'est fatiguant aussi (surtout en haut d'un escabeau). Alors j'arrête là pour ce soir et je range les petites choses précieuses qui se trouvent en haut de mon armoire... ainsi que dans ma fameuse pièce... car la poussière va s'infiltrer partout! En vérité, je me suis asséné un maître coup de massette sur la main, alors je laisse les outils au repos pour ce soir ;-) Bonne soirée!!!
    20160104_201327 (800x600)
    *Le lendemain*. A peine mon travail de démolition commencé, je suis tombée bêtement dans mon tas de gravats. Voici le résultat. Je suis griffée de la sorte jusqu'au coude! Une pause s'impose... hélas!
    12438977_754459284698334_2643050627457032079_n (600x800)
    Je dois donc en rester là pour ce soir, mais je suis quand même contente : on peut déjà se faire une bonne idée des futures proportions:
    12507480_754500311360898_3923325628333629709_n (800x600)
    Aussi, le lendemain, je peux enfin manger dans ma "presque grande cuisine!". Les minous sont toujours présents, bien évidemment (surtout quand il y a des fruits de mer dans les parages). Au passage, on voit ici des rideaux jaunes que je n'aime pas du tout (pas pour leurs motifs, mais je n'aime pas le jaune). Je voulais les jeter au container avant de taper leurs références sur Google (Laurent Steve, Romanex de Boussac)... et de m'apercevoir qu'ils valent un petit pactole! Avec un peu de chance, j'en tirerai 200 euros (il y en a 4).
    12510357_754717398005856_3123708505643358063_n (800x450)
    Quelques heures plus tard, surprise!!! Ma meilleure amie Candice et son gentil amoureux Clovis ont décidé de me prêter main forte. Ne ménageant pas leur peine (ni leur après-midi de congé!), ils ont joué de la masse pour moi, alors que j'étais au travail. Ils sont vraiment adorables! Ici, la Viking à l'oeuvre :
    1098119_754500264694236_2768104381156923345_n (600x800)
    Puis, c'est au tour de l'Iroquoi, qui a fait tomber ce dernier pan de mur d'un seul bloc!
    12507283_754777631333166_5011665314453523784_n (450x800)

    Au milieu de cette agitation, Minette crapahute dans les gravats en mode camouflage:

    10639429_754939441316985_5786055121122809087_n (600x800)
    Après un nombre incalculable de pelletées, le tas de gravats est déposé dans un coin de la cuisine (il doit peser deux bagnoles!). J'ai grimpé dessus pour vous prendre cette photo (sans me casser la figure, cette fois!) : quel espace! Ca fait tout bizarre!
    12400935_754939031317026_7633153838340267192_n (800x600)
    La vue, de l'autre côté, est moins sympathique. Sous les draps posés au sol, le tas de gravats. Je ne veux pas le voir, je fais du déni. Je suis terrifiée par l'idée du nombre de calories qu'il faudra brûler et par le nombre de litres de sueur qu'il faudra distiller pour déplacer tout ça. Aussi... à suivre!
    934063_754939101317019_6377087142579339249_n (800x600)

    1 commentaire
  • angel
    - Diable :    Vas-y, Dédé, dis-leur! Niak niak niak!
    - Ange  :     Oh non Delphine, tu ne peux quand même pas leur montrer ça!
    - Delphine : Ca va, la tête? Vous avez vu son état? Je vais passer pour quoi?
    - Diable :     C'est la vérité! Allez, confesse ce crime horrible, niak niak niak!
    - Delphine:  C'est bon, j'avoue... il y a une pièce que je ne vous ai JAMAIS montrée. Et pour cause... non seulement elle est affreuse, orientée Nord-Nord, glaciale et peinte en vert, et j'en passe. Comme je n'avais pas de projet pour cette pièce, elle est devenue mon dressing. Puis ma pièce à repasser. Puis mon stock de peinture. Et d'outils. Et de bois. Puis une brocante. Puis un lieu commode où l'on stocke le moindre truc qui traîne et qu'on n'a pas envie de ranger. Et au final, cela donne ça :
     
    20160104_203848 (600x800)
    Vous en conviendrez, il n'y a pas de quoi être fière. Je fermais même parfois cette porte à clé quand j'avais de la visite. La plupart de ces choses finiront à la brocante du coin. Seulement, il faut s'y mettre. Je me dis ça depuis... quoi, quatre ans déjà??? Bon ben... il faut s'y mettre...
    Et justement, ce soir, je m'ennuyais un peu. Je regardais ce mur de briques atroce entre la cuisine et la pièce à cheni (comme on dit chez nous... comprenez "fouillis"). Et je me disais "et si je le cassais? J'ai toujours eu ce projet, mais rien ne pressait. Ma cuisine est toute petite... un double volume ne serait pas à dédaigner pour y mettre une table et être plus à l'aise pour cuisiner. Premiers coups de burin-massette, tout en douceur :
    20160104_190436 (600x800)
    Pfff, comme c'était trop long, je suis allée chercher la masse à la cave. C'est sympa dix minutes, à casser un mur. Mais c'est fatiguant aussi (surtout en haut d'un escabeau). Alors j'arrête là pour ce soir et je range les petites choses précieuses qui se trouvent en haut de mon armoire... ainsi que dans ma fameuse pièce... car la poussière va s'infiltrer partout! En vérité, je me suis asséné un maître coup de massette sur la main, alors je laisse les outils au repos pour ce soir ;-) Bonne soirée!!!
    20160104_201327 (800x600)
    *Le lendemain*. A peine mon travail de démolition commencé, je suis tombée bêtement dans mon tas de gravats. Voici le résultat. Je suis griffée de la sorte jusqu'au coude! Une pause s'impose... hélas!
    12438977_754459284698334_2643050627457032079_n (600x800)
    Je dois donc en rester là pour ce soir, mais je suis quand même contente : on peut déjà se faire une bonne idée des futures proportions:
    12507480_754500311360898_3923325628333629709_n (800x600)
    Aussi, le lendemain, je peux enfin manger dans ma "presque grande cuisine!". Les minous sont toujours présents, bien évidemment (surtout quand il y a des fruits de mer dans les parages). Au passage, on voit ici des rideaux jaunes que je n'aime pas du tout (pas pour leurs motifs, mais je n'aime pas le jaune). Je voulais les jeter au container avant de taper leurs références sur Google (Laurent Steve, Romanex de Boussac)... et de m'apercevoir qu'ils valent un petit pactole! Avec un peu de chance, j'en tirerai 200 euros (il y en a 4).
    12510357_754717398005856_3123708505643358063_n (800x450)
    Quelques heures plus tard, surprise!!! Ma meilleure amie Candice et son gentil amoureux Clovis ont décidé de me prêter main forte. Ne ménageant pas leur peine (ni leur après-midi de congé!), ils ont joué de la masse pour moi, alors que j'étais au travail. Ils sont vraiment adorables! Ici, la Viking à l'oeuvre :
    1098119_754500264694236_2768104381156923345_n (600x800)
    Puis, c'est au tour de l'Iroquoi, qui a fait tomber ce dernier pan de mur d'un seul bloc!
    12507283_754777631333166_5011665314453523784_n (450x800)

    Au milieu de cette agitation, Minette crapahute dans les gravats en mode camouflage:

    10639429_754939441316985_5786055121122809087_n (600x800)
    Après un nombre incalculable de pelletées, le tas de gravats est déposé dans un coin de la cuisine (il doit peser deux bagnoles!). J'ai grimpé dessus pour vous prendre cette photo (sans me casser la figure, cette fois!) : quel espace! Ca fait tout bizarre!
    12400935_754939031317026_7633153838340267192_n (800x600)
    La vue, de l'autre côté, est moins sympathique. Sous les draps posés au sol, le tas de gravats. Je ne veux pas le voir, je fais du déni. Je suis terrifiée par l'idée du nombre de calories qu'il faudra brûler et par le nombre de litres de sueur qu'il faudra distiller pour déplacer tout ça. Aussi... à suivre!
    934063_754939101317019_6377087142579339249_n (800x600)

    3 commentaires
  • Il y a quelques semaines, j'ai reçu cette magnifique garniture en perles de rocaille de style victorien (qui était usuellement employée pour décorer les abat-jour de lampes). Elles sont arrivées de Chine (89 dollars pour 3 mètres de longueur).

    il_570xN.718255062_mr29
    Il était donc temps de s'occuper de cette affreuse fenêtre. Celle-ci donne sur la rue et sur un immeuble juste de l'autre côté... un peu d'intimité n'est pas à dédaigner.
    20151119_220411 (800x600)
    Quelques planches de contreplaqué et quelques moulures plus tard, elle a déjà meilleure allure. Le store occultant est fixé :
    20151121_183853 (800x600)
    Premier essai de garniture : résultat proprement hideux!!! Cette ligne droite est affreuse, il faut trouver autre chose.
    20151208_181838 (800x600)
    Heureusement, l'inspiration n'était pas loin. Il a suffi de prendre pour modèle ce rideau de salle de bain dont j'adore la forme et que je possède depuis huit ans. Il n'a pas la même largeur que mon store... il faudra donc que je dessine le chablon sur mon store à main levée!
    DSC00741 - Copie (501x800)
    Crayon de papier en main, je dessine la forme inspirée de ce rideau. Petite astuce : je découpe la première moitié du dessin. Puis je la pose de l'autre côté et il ne reste plus qu'à la détourer au crayon. La Sainte-Symétrie que je vénère est ainsi respectée!
    20151209_213447 (800x600)
    Armée de fil épais, dont ma petite minette a totalement déroulé la bobine, je couds le liseré de la bordure en perles directement sur le store:
    20151209_220404 (800x600)
    Et attention... tadaaaam! Vous avouerez que c'est tout de même mieux qu'une ligne droite!
    20151209_224226 (800x600)
    Lorsque la lumière est allumée, les perles en forme de tubes nacrés offrent des reflets absolument délicieux (il faudra que j'achète du galon afin de masquer la couture) :
    20151209_224316 (800x600)
    Et le lendemain... le deuxième store est prêt! Seul hic, il me manque un tout petit bout de bordure perlée. Il faudra que j'en recommande. Mais malgré ce petit couac, je suis ravie de mes nouveaux stores!
    20151210_234349
    Pour rester sur une note victorienne, un petit clin d'oeil à mon dernier week-end à Londres avec ma soeur. Ici, un musée victorien que je recommande chaleureusement (tant pour l'ambiance cosy que pour la déco): le musée de Charles Dickens! Il était tout spécialement décoré pour Noël:
    IMG-20151207-WA0004 (600x800)
    Quelques dizaines d'années plus tard débarque l'Art Déco. Et voici le logement non moins célèbre de mon idole, Hercule Poirot, j'ai nommé Florin Court (appelée Whitehaven Mansions dans la série).
    IMG-20151207-WA0002 (800x800)

    Je vous souhaite d'ores et déjà une bonne fin de semaine!!


    2 commentaires
  • Il y a quelques semaines, j'ai reçu cette magnifique garniture en perles de rocaille de style victorien (qui était usuellement employée pour décorer les abat-jour de lampes). Elles sont arrivées de Chine (89 dollars pour 3 mètres de longueur).

    il_570xN.718255062_mr29
    Il était donc temps de s'occuper de cette affreuse fenêtre. Celle-ci donne sur la rue et sur un immeuble juste de l'autre côté... un peu d'intimité n'est pas à dédaigner.
    20151119_220411 (800x600)
    Quelques planches de contreplaqué et quelques moulures plus tard, elle a déjà meilleure allure. Le store occultant est fixé :
    20151121_183853 (800x600)
    Premier essai de garniture : résultat proprement hideux!!! Cette ligne droite est affreuse, il faut trouver autre chose.
    20151208_181838 (800x600)
    Heureusement, l'inspiration n'était pas loin. Il a suffi de prendre pour modèle ce rideau de salle de bain dont j'adore la forme et que je possède depuis huit ans. Il n'a pas la même largeur que mon store... il faudra donc que je dessine le chablon sur mon store à main levée!
    DSC00741 - Copie (501x800)
    Crayon de papier en main, je dessine la forme inspirée de ce rideau. Petite astuce : je découpe la première moitié du dessin. Puis je la pose de l'autre côté et il ne reste plus qu'à la détourer au crayon. La Sainte-Symétrie que je vénère est ainsi respectée!
    20151209_213447 (800x600)
    Armée de fil épais, dont ma petite minette a totalement déroulé la bobine, je couds le liseré de la bordure en perles directement sur le store:
    20151209_220404 (800x600)
    Et attention... tadaaaam! Vous avouerez que c'est tout de même mieux qu'une ligne droite!
    20151209_224226 (800x600)
    Lorsque la lumière est allumée, les perles en forme de tubes nacrés offrent des reflets absolument délicieux (il faudra que j'achète du galon afin de masquer la couture) :
    20151209_224316 (800x600)
    Et le lendemain... le deuxième store est prêt! Seul hic, il me manque un tout petit bout de bordure perlée. Il faudra que j'en recommande. Mais malgré ce petit couac, je suis ravie de mes nouveaux stores!
    20151210_234349
    Et de jour!
    12321481_740916119385984_8430799993499192580_n (800x600)
    Pour rester sur une note victorienne, un petit clin d'oeil à mon dernier week-end à Londres avec ma soeur. Ici, un musée victorien que je recommande chaleureusement (tant pour l'ambiance cosy que pour la déco): le musée de Charles Dickens! Il était tout spécialement décoré pour Noël:
    IMG-20151207-WA0004 (600x800)
    Quelques dizaines d'années plus tard débarque l'Art Déco. Et voici le logement non moins célèbre de mon idole, Hercule Poirot, j'ai nommé Florin Court (appelée Whitehaven Mansions dans la série).
    IMG-20151207-WA0002 (800x800)

    Je vous souhaite d'ores et déjà une bonne fin de semaine!!


    votre commentaire
  • Comme je suis pour le partage des secrets, je vous présente aujourd'hui celui qui vous montrera la façon dont j'ai traité le bois de mon bureau-bibliothèque (murs, plafond à caissons, bibliothèques).

    Tout d'abord, le bois choisi a été du contreplaqué de sapin, plus stable mécaniquement (et surtout moins cher!) que du bois massif. Toutefois, je déconseille cette essence pour son côté esthétique. En effet, les veines du bois sont très trrrrrèèès marquées et j'aurais souhaité un bois aux fibres plus iniformes et moins dessinées. Il y a même des planches que j'ai dû faire recouper, tellement les motifs étaient laids, par exemple:

    38SE-v1

    Mais au fond, ceci est une question de goûts personnels. J'ai vu des salons boisés avec des bois très dessinés. Mais passons maintenant au traitement du bois, objet de ce billet.

    Tout d'abord, la teinture! J'ai utilisé un mélange de ma composition pour teinter le bois. Il s'agit d'un mélange de brou de noix de la marque Libéron (que l'on trouve partout) et de teinture acajou Louis XIII. J'ai mélangé les deux à proportions égales. La teinte acajou donne plus de chaleur au brou de noix. J'ai ensuite appliqué le mélange à la mèche de coton directement sur le bois (prévoir des gants!).

    teinture-bois-acajou-louis-13-500mlbrou-de-noix-500ml-liberon

    Voici le résultat après teinture : le bois est coloré, mais très mat.
    12105735_717017221775874_3185058478712889393_n
     
    L'opération suivante, pour lustrer le bois et lui conférer un aspect satiné, consiste à lui appliquer une cire. J'ai utilisé de la cire teintante à patiner Avel (marque Louis XIII également), teinte "brun rustique" :
    cire-pate-teinture-louis13-chene-fonce-500ml
    Celle-ci protègera le bois et est résistante aux UV. La cire est à appliquer à la mèche de coton également. Après 30 minutes de séchage, on peut la lustrer à la brosse (j'ai utilisé une vulgaire brosse à chaussures) et voici le résultat, tout satiné :
     
    20151031_122611
    Pour peindre les moulures et autres corniches symthétiques (où le mélange brou de noix et acajou n'accroche pas), j'ai passé quatre ou cinq couches de vernis V33, couleur chêne foncé, mat, comme couches de fond (trouvé au do-it Jumbo). Je les ai ensuite recouvertes de mon mélange "brou de noix + acajou et cire", comme pour le bois.
    4129137
    La moulure au centre est en résine, de même que la corniche du haut. Difficile à faire la différence entre plastique et bois, non? :-)
    12111984_717018341775762_6467856404058721918_n
     
    Voici encore un petit cadeau : la vidéo que j'ai utilisée pour la technique de teinture et de cirage (et avec l'accent canadien, c'est encore plus savoureux!). J'ai imité la planche tout à droite :
     
     

    Où trouver tous ces produits?

    Pour les produits de la marque Louis XIII (teinture acajou, cire teintante et mèches de coton), vous pouvez vous les procurer auprès de www.cedgroup.ch. Le délai de livraison est très rapide, je recommande vivement cette entreprise! Le contact est aimable et facile, vous pouvez y aller les yeux fermés!
     
    logo
     

    votre commentaire