• Il fallait bien y venir, à mon pire cauchemar : le décapage thermique, le ponçage et la peinture des cadres de fenêtre. Dans le salon, il y en a trois. Et chacun prend environ une dizaine d'heures à rénover.
     
    Pour celui-ci, il y avait quatre couches de peintures. J'y suis donc allée par petites touches pour le décapage, car mon poignet droit avait bien du mal. Quant au décapage chimique, autant n'y pas penser : certaines peintures du lot y étaient totalement insensibles!
    20130518_184637
    Voici le résultat. Il ne s'agit pas d'une peinture blanche, mais d'une couche de primaire :
    20130519_144844

    votre commentaire
  • Nouveau casse-tête : comme vous le savez, j'ai démoli un mur entre deux pièces pour faire mon salon. Seul hic : on voit bien sur la photo ci-dessous que le soubassement ne fait pas toute la longueur de la pièce! Et pour une toquée de la symétrie comme moi, c'était inacceptable.
     
    soubassement
    J'ai donc enlevé le soubassement d'origine et ai entrepris d'en reconstruire un sur toute la longueur de la nouvelle pièce. Comme je ne sais pas comment procéder dans les règles de l'art, j'y vais un peu au pif. Tout d'abord, construction d'un cadre, solidement vissé dans le mur :
    894585_10200497508592187_28703406_o
    Fixation sur les côtés du cadre de plaques de pavatex mince (5mm).
    20130529_070305
    Hum... pour l'élément central, c'est un peu du rafistolage en raison d'une erreur de mesure. Ce panneau de bois (qu'on dirait plutôt volé à un plan de travail dans une cuisine) fait 3 centimètres d'épaisseur. On ne le voit pas sur cette photo, mais il est en relief par rapport au pavatex. Cela dans le but de créer un ravancement, pour un petit effet de style.
    20130530_070244
    Plutôt que d'avoir un angle droit, j'ai réalisé cette petite bordure "en doucine" à la défonceuse. Oups, je constate en voyant cette photo qu'il y a une imperfection dans mon tracé. Quand on fait cela à 23 heures, vautrée par terre, à la lueur d'une mauvaise lampe, il ne faut pas s'étonner. Mais ces petits défauts ne me dérangent pas, car ils imitent les petits "cabossages" d'un panneau en bois sensé être d'origine. Si l'ensemble avait l'air trop neuf, il ne paraîtrait pas "dans le jus" de cette maison de 1859.
    20130530_070302
    L'étape que je préfère : collage des moulures synthétiques! Les gens a qui j'ai montré cette photo ont paru sceptiques. Mais vous verrez qu'avec un coup de peinture, ça change tout !
    20130531_070017
    Afin de donner un air moins "toc" à ces moulures synthétiques, j'ai réalisé cet ornement supplémentaire (en pavatex, avec un liseré à la défonceuse) :
    20130531_223023
    Gros plan des ornements fixés :
    20130531_225946
    Tadadaaam! N'est-ce pas que c'est joli? Le primaire d'accrochage blanc est en train de sécher.
    20130601_164737
    Rebelote, mais pour un autre soubassement :
    20130601_182225
    Un coup de primaire et c'est fantastique comme tout change!
    20130602_090521
    Ca continue avec un autre pan de mur. A l'origine, un soubassement kaki...
    20130601_170148
    ... que je recouvre de pavatex afin d'avoir une base nette pour installer les moulures à mon goût.
    20130601_194856
    Préparation du pavatex : ponçage de la surface, forage de petits trous pour l'insertion discrète des têtes de vis et découpe pour le crochet qui soutient le tuyau du radiateur. Il faut calculer au millimètre près, sinon le panneau entier est fichu!
    20130601_195416

    Moulures et ornements collés :

    20130602_153658

    Comme je n'avais plus envie de faire de la peinture ni du montage, je me suis attaquée à une autre tâche qui demande une bonne protection des genoux...
    20130601_165307
    Le vissage au plancher de mon parquet! A droite sur la photo, j'ai tendu un fil de laine rouge maintenu par deux vis, afin de respecter un alignement correct par rapport au mur.
    20130602_194128

    12 commentaires
  • Ces derniers soirs, comme il fait trop froid de hors pour piocher la terre et aplanir le terrain, c'était peinture! Voici les coloris que j'ai choisis : il s'agit d'un camaïeu de tons ivoire (trois nuances, qu'on ne voit pas forcément bien sur cette photo, mais le smartphone fait ce qu'il peut).
     
    Pour mémoire, voici la pièce à l'origine (en fait, c'en était deux). A vrai dire, les lieux ont tellement changé que ça devient difficile de se repérer. Pour vous situer, vous pouvez prendre comme repère le cadre de porte de gauche, avec l'interrupteur. Le mur tapissé de rose et la porte beige à droite ont été enlevés. A la place du médaillon noir se trouve désormais une porte. Et au centre de la pièce, cette magnifique cheminée que je ne me lasse pas d'admirer.
    20120902_181647

    votre commentaire
  • Voilà le premier mur entièrement peint! Contente des teintes douces que cela donne!

     
    Et voici la maquette que j'avais imaginée, il y a quelques mois. Plutôt ressemblant :-)
    Moulures

    votre commentaire
  • Depuis quelques heures trône sur ma cheminée LE miroir qu'il lui fallait ! Celui-ci arrive tout droit des environs de Paris et a fait un bien long voyage pour se retrouver jusqu'ici ! Aucune casse à déplorer (ou si peu). Ma meilleure amie s'est joliment exclamée en le voyant "Mais c'est une quatrième fenêtre !". Et de fait, elle a raison ! Je ne me lasse pas de contempler cette merveille :


    votre commentaire
  • Quand je suis revenue de la poste avec mon paquet estampillé "USA" sous le bras, je n'ai même pas pris la peine de mettre mes commissions au frais : j'ai tout planté dans le couloir afin de fixer mes moulures tant attendues !

    Et je ne suis pas déçue : en plus de leur forte et agréable odeur d'amande et de camphre, la teinte est tellement proche de mes "boiseries" que je vais les laisser dans leur couleur d'origine.

    944288_10201118901646625_1320680634_n
     
    1002863_10201118903366668_1899495386_n

    votre commentaire
  • Samedi, j'ai empoigné mon courage à deux mains pour effectuer ce travail ennuyeux : la rénovation de ce demi-cadre de fenêtre.

    Tout d'abord, histoire de se mettre en jambe, c'est parti pour deux heures de décapage thermique. Perchée sur mon escabeau, au milieu des vapeurs fétides de peinture en fusion, il y a mieux comme samedi matin.

    20130810_131349

    *Entracte soupe à la courge*. Ca n'est pas la saison, mais comment résister aux cucurbitacées de Gampelen?

    Ensuite, démontage des lustres. Comme le ponçage - malgré l'aspirateur - diffuse de la poussière partout, je n'ai pas envie de nettoyer à nouveau ces centaines de cristaux.

    Deux heures plus tard, voici mon bois à l'état brut, dûment lessivé et séché, prêt pour recevoir sa couche de primaire.

    20130810_151217
    Première couche de primaire posée. La pièce paraît déjà plus claire et plus nette !
    20130815_074246
    Et la peinture finale : blanc et deux tons de beige d'une même gamme.
    20130815_074259

    votre commentaire
  • Que faire quand on ne trouve pas de baguette d'encadrement suffisamment fine? On la fabrique soi-même, pardi! Rendez-vous donc au temple du bricolage - Jumbo pour ne pas le nommer - au rayon des baguettes en bois. Là, j'y ai déniché une jolie baguette en balsa (bois très tendre et léger que mon papa utilise pour construire des modèles réduits d'avions).
     
    Grâce à une scie d'encadreur, j'ai coupé ma baguette aux dimensions voulues pour s'encastrer parfaîtement dans ma moulure. Ensuite, un coup de vernis mélangé à des pigments de bronze, quelques clous de laiton et voilà le résultat, un joli cadre, tout simple, qui m'a coûté moins de CHF 10.-.
     
    Le poster, quant à lui, a été trouvé sur la mine de posters Allposters.ch. Il y en a des milliers et pour tous les goûts! J'aurais pu pousser le vice jusqu'à le vieillir dans une baignoire remplie de thé, mais je n'avais pas envie de gaspiller des litres d'eau et un paquet de thé noir, car ce poster ne fait pas moins de 80 cm de largeur!
    64507_10201275582603551_700164093_n

    votre commentaire
  • Le travail du dimanche : encadrer cette jolie huile de Boldini (copie commandée en Chine) que j'avais depuis quelques mois en rouleau.

    Surprise toutefois à la réception de mon colis de baguettes d'encadrement commandé en Allemagne : celles-ci sont coupées à angle droit et non à 45 degrés! La baguette est énorme, je dois donc la scier à la main, grâce à cette scie d'encadreur. La tâche n'est pas si simple, il en faut de l'huile de coude! Banzaï est justement pris d'une crise de câlins à ce moment-là <3

    20130825_115939
    Le kit de montage fourni habituellement manquait. En-dehors des pratiques usuelles, j'ai donc bidouillé le montage de ce cadre à la colle epoxy - une colle extrêment forte qui sèche en dix minutes.
    20130825_123424
    Je suis satisfaite de mes coupes, même s'il y a de petits défauts. Bah, il n'y aura que moi pour les voir! Je trouve ce cadre décoré de palmettes et de perles absolument magnifique.
    20130825_143352
    Voilà une jolie dame bien encadrée !
    20130825_142543
    Elle égayera désormais ce mur, encore en chantier pour le moment.
    20130825_143335

    votre commentaire
  • C'est au terme de ce premier week-end de septembre que je fais le bilan du week-end, devant un feu de cheminée, en compagnie d'Offenbach.
    Donc, la peinture est allée bon train! J'ai terminé cet encadrement de porte (très large car il passe dans le mur porteur). J'ai aussi fini la pose et la mise couleur des moulures encadrant le tableau :
    20130901_120827
    Ensuite, fabrication de la garniture intérieure de la cheminée à l'aide de plaquettes de parement. Je n'ai pas d'outil adéquat pour les couper en deux, mais j'ai trouvé la technique : à l'aide de ma scie d'encadreur (j'entends les puristes hurler), j'ai découpé une petite saignée. Puis, en me mettant debout sur la plaquette, celle-ci se cassait en deux. C'est une delphinerie, mais peu importe : ça fonctionne.
    Je colle ensuite les plaquettes sur une plaque d'aggloméré.
    20130901_130625
    Premier essai, je trouve le résultat assez sympa !
    20130901_133532

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique