• Voilà des mois que je recherche un parquet "à motifs" et rien... rien de rien. Ni sur eBay, ni aux petites annonces... le désert. Du coup, je m'étais rabattue sur un parquet parisien à point de Hongrie (dont je suis sans nouvelles de la vendeuse depuis une semaine... comme par hasard).

    Quant alors... à 23h00... je trouve cette merveille aux petites annonces et à quelques kilomètres de chez moi! Exactement le même parquet que celui que j'ai acheté trop petit, dans mon salon! Vu l'heure, je ne pouvais pas m'attendre à une réponse immédiate et j'ai craint de ne pas pouvoir fermer l'oeil !

    Comme j'étais en séminaire ce matin, j'ai appelé la vendeuse à la pause pour en avoir le coeur net. Et elle a accepté de me le vendre !!! Je n'en pouvais plus de joie! Ce parquet est parfait !! Il ira à merveille dans mon salon! Financièrement ça n'est pas le meilleur moment (je change de chaudière et de radiateurs ces jours-ci), mais je ne pouvais pas le laisser !

    Quant à l'ancien, qui a les mêmes motifs, je le mettrai dans la future bibliothèque anglaise.

    Parfois, je me demande comment je peux avoir autant de chance <3
    parquet

    votre commentaire
  • Le panier percé à encore frappé. Ca n'est pas tout à fait exact, puisque ces achats étaient prévus au budget depuis longtemps. Seulement, avec la venue prochaine du parquet, je peux désormais penser aux meubles!

    Comme si je n'avais pas 4 chats, j'ai donc acheté cet ensemble en tissu clair, soyeux et qui a l'air parfait pour salir et faire les griffes. Il faudra que je le protège, quitte à mettre du répulsif pour chats sur les dossiers. Pas cool hein? mais ils ont bien assez d'autres endroits où se poser dans la maison. Heureusement, ils ne sont pas trop brise-fer.

    Tadaaaam! Voici donc cet ensemble (1 canapé et 2 fauteuils) que je reluquais depuis des mois. Ils ne sont pas vraiment du 19ème, mais j'ai flashé dessus. Et puis - je dois bien l'avouer - les beaux salons 19ème que j'ai vus étaient passablement inconfortables.

    fauteuil
     
    canapé
    Ensuite, voici un achat tout aussi important :
    bruleur
    Vous me direz : qu'est-ce que c'est que ce truc? Il s'agit d'un brûleur de cheminée XXL au bio-ethanol pouvant contenir 3.5 litres de carburant (41cm de long!!). J'en ai commandé deux pour mes cheminées traversantes. Pourquoi deux? Tout simplement pour les mettre côte à côte, afin de donner davantage de flamme. Je trouve ces flammes au bio éthanol un peu maigrelettes. Evidemment, une vraie cheminée aurait été mieux... mais le budget ne suivait pas. C'était plus cher que de changer de chaudière!

    2 commentaires
  • Vous vous en souvenez peut-être, j'avais posé dans mon salon un magnifique parquet de récupération acheté sur Internet, mais il n'était pas assez grand. J'ai donc trouvé LE MÊME dans une maison en rénovation et ai pu le racheter.
     
    Après un démontage fastidieux sur place avec mon valeureux voisin (env. 5 heures de travail !), j'ai entrepris le remontage dans mon salon, en solo. Il a donc fallu enlever le parquet précédent que j'avais déjà bien évidemment vissé au sol (soupir!) pour faire place nette pour le nouveau.
     
    Ce "nouveau" parquet doit avoir dans les 100 ans. Autant dire que les joints étaient garnis de poussières antiques. J'ai donc dû nettoyer tous les carreaux (il y en a presque 200) !
     
    Début des opérations par l'extraction des anciennes listes de bois qui, glissées dans les rainures du parquet, maintiennent les plaques entre elles.
    20130910_204018
    Deuxième opération, le décrassage des joints à l'aide d'un ciseau à bois très efficace! Admirez la différence de couleur après le passage de l'outil !
    20130910_204131
     
    Le montage commence. Evidemment, les dimensions de la pièce d'origine étaient différentes; de même que la position des fenêtres et des portes. J'ai donc dû adapter le parquet et ses bordures afin que l'ensemble épouse mes murs le mieux possible.
     
    Suite à mes découpages, on voit que le parquet comporte des petits manques (flèches). Je vais donc essayer de les combler. C'est une première et je ne suis pas vraiment pourvue en outillage de menuisier. J'ai seulement une scie sauteuse et une ponceuse... mais je me lance !
    20130909_220820
    De plus près, le trou litigieux est ainsi :
    20130910_193230
    Tout d'abord, je fabrique un gabarit en carton de la taille du trou. Pas de chance, la pièce manquante est elle-même composée de deux plaques de parquet différentes ! Ca corse un peu l'affaire...
    20130910_193240
    Je reporte le gabarit en carton sur une plaque de rebut, qui avait été découpée d'une manière particulière pour l'appartement précédent et que je n'utiliserai donc pas pour mon salon.
    20130910_193345
    Découpage à la scie sauteuse, à main levée. Pas évident pour couper droit! Surtout que ce bois est extrêment dur !!
    20130910_193542
    Après un coup de ponçage pour rendre les coupes bien lisses et droites, la pièce s'ajuste parfaitement dans le trou !
    20130910_194932
    Fabrication du second morceau selon le même procédé. Le master en ébénisterie est encore loin, mais je suis contente du résultat !

    20130910_195805

    Tadam ! le renfoncement de la fenêtre personnalisé est fini ! Un bon entraînement avant de réaliser le tour de cheminée, glups !!

    20130911_074052
    Aperçu du chantier en son état actuel, sous un petit lever de soleil automnal ! J'en suis à peu près à la moitié et espère finir pour la fin de la semaine !
    20130911_073743
     
    Trois jours plus tard... la progression avance bien, mais retailler les plaques demande patience et précision ! Courage : qui va piano va sano !
    20130913_071227

    votre commentaire
  • Malgré une petite forme ce week-end (migraine), j'ai réussi à avancer avec mon parquet. Le défi était de taille, il s'agissait de réaliser le pourtour de la cheminée. Et comme c'est toujours plus "marrant" avec un défi, j'ai dû faire face à ce problème : les plaques de parquet étaient plus hautes que les jambages de ma cheminée, posés sur leur socle de marbre (5 bons millimètres) !
     
    20130921_164222
    Je n'étais pas tellement emballée à l'idée de simplement découper ma bordure autour du pied et que celui-ci reste pendu dans le vide. Il fallait donc rabaisser le niveau de la planche... mais tout d'abord, traçage de la forme à détourer.
    20130921_170211
    A l'aide de ma défonceuse (l'outil que j'aime le moins... dangereux, bruyant, imprévisible à la moindre inattention, qui projette de la poussière dans une pièce en un éclair et qui rend toute bêtise irréparable en moins d'une seconde)... à l'aide de ma défonceuse donc, je creuse la forme dans l'épaisseur de la bordure. Je n'en ai pas de réserve, il faut donc être juste du premier coup !
    20130921_172551
    Ouf ! Mission accomplie, même s'il ne faut pas regarder au millimètre près.
    20130921_172614
    Je peux donc continuer de poser les plaques, en les recoupant une par une selon les besoins :
    20130920_184613
    Ouf, le plus dur est fait ! Contente que ça soit derrière car c'était le gros challenge !
    20130922_183556
    Voilà la pièce presque entièrement parquetée ! Il reste encore un petit bout à finir, mais on ne le voit pas sur cette photo. J'espère donc bientôt recevoir mes meubles de salon !
    20130922_184309
    Et une photo de nuit, très romantique, même si l'appareil photo du smartphone ne rend pas justice à cette pièce.
    20130922_202807
    Et pour mémoire, la pièce vue sous le même angle, en février 2013 (soit il y a 7 mois!). J'ai l'impresion de vivre un cauchemar quand je regarde cette photo, hihi!

    votre commentaire
  • Ouf ! Après 5 heures de travail pour terminer le petit coin qui restait devant les fenêtres ci-dessous, je suis heureuse que l'histoire de la pose du parquet soit  désormais derrière ! Un ami, fin connaisseur, m'a dit qu'un professionnel aurait demandé CHF 7000.- pour réaliser le travail que je viens de faire ! Voilà une jolie plusvalue à ma maison !
     
    La prochaine étape sera le ponçage de toute la surface du parquet car il y a des différences de hauteur entre les plaques à certains endroits (récupérer un parquet dans une vieille maison pour le mettre dans une autre vieille maison, forcément qu'il y a du décalage !).
     
    Schatzeli, sur la méridienne, ne semble pas plus ému que cela.
    1381803_324367857707481_1375071876_n
     

    Je profite de cette news pour vous souhaiter un bon week-end et pour vous remercier : le cap des 10'000 visites a été franchi sur ce blog !


    votre commentaire
  • Voilà l'état de mes pauvres paluches après une semaine de repos. Hé oui, vous lisez bien, c'est le repos qui me fait ça! En effet, après trois semaines de pose de parquet (entre autres), la corne de mes mains commence à partir. C'est charmant... quand j'aurai fini de retaper ma maison (si tant est que ce jour arrive), je m'offrirai une manucure!
    mains
    Peu importe! Ce ne sont pas mes mains qui ont souffert ce week-end (encore que...), mais plutôt mes bras : en avant pour un tour de ponceuse, le DERNIER sur ces fichus encadrements boisés du salon, ma bête noire !
    20131005_200914
    Ceci fait, pose d'une couche de primaire d'accrochage sur le bois, ce qui rend immédiatement la zone plus claire ! Comme il fait nuit tôt le soir, je m'aide d'un puissant projecteur. Ce dernier a également l'avantage de chauffer. Ce qui n'est pas du luxe, car l'installation de mon chauffage à gaz est prévue le 11 novembre et voilà plus d'un mois que le thermomètre oscille entre 16 et 18 degrés). Mais comme toute bonne chose a un inconvénient, les mouchettes profitent de cette belle lumière pour se jeter sur ma peinture fraîche. gnnnii !
    20131005_213617

    votre commentaire
  • Voici une tâche que j'avais laissé en plan depuis plusieurs mois, car elle n'était pas dans mes priorités. Mais il a fallu que je m'y colle car le salon est presque fini ! Comme ces cheminées traversantes sont uniquement décoratives, il fallait masquer la paroi en placo que j'ai construite ce printemps et camoufler à tout jamais ma supercherie ;-)
    20131012_094152
    Dans un précédent post, j'avais montré la construction d'un "faux parement" en briquettes décoratives. Je les avais simplement collées sur une plaque de pavatex et l'histoire en était restée là :
    20130901_130625
    L'une des tâches du jour fut de réaliser de "faux joints" pour que le bois de la plaque de pavatex ne soit plus visible. Le détail, tout est dans le détail ;-)
    20131012_094313

    Petite anecdote sous forme de zoom : à toute chose, malheur est bon. Il y a quelques jours, j'avais acheté une cartouche de joint acrylique classique, sans m'apercevoir que j'avais pris un tube avec la mention "pour façade - effet crépi". En l'utilisant pour une autre tâche, j'ai cru que le tube était périmé, vu cet effet granuleux. Je ne savais même pas que ça existait ! Or, c'était justement LE produit qu'il me fallait (léger et élastique) pour donner l'illusion d'un joint en mortier parfait ! Une belle découverte fortuite!

    1-2
    Les panneaux de "briques" sont maintenant en place dans la cheminée traversante. Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, il manque une plaque de marbre qui va juste derrière la moulure centrale. Comme en racheter une serait absolument hors de prix (j'en ai eu pour CHF 100.- rien que pour en recouper une qui n'était pas à la bonne taille et que je possédais déjà !), je décide de réaliser une imitation à base d'une plaque en sorte de résine (dont j'ignore le nom) mais qui est d'une incroyable solidité, tout en étant légère et mince. La voici :
    20131011_200929
    Voici ladite pièce recoupée en forme de trapèze grâce à ma scie sauteuse (mèche à métal s'il vous plaît !). Hum hum... la couleur n'est pas adéquate : la plaque est d'un blanc pur et le marbre est très légèrement gris.
    20131011_202054
    En avant pour une nouvelle expérience : la création d'un faux marbre, afin que ma plaque synthétique corresponde avec du vrai marbre de Carrare. Pour un premier défi, la barre est placée haut mais je ferai de mon mieux. Pour commencer, ponçage de la plaque. Je la mouille ensuite avec un pinceau large et disperse quelques gouttes d'aquarelle noire afin d'obtenir un gris très léger en mélangeant avec l'eau. Puis séchage.
    20131012_161426
    Deuxième application. Je ne sais pas si les couches de peinture se mélangent à chaque fois que je remets de l'eau. Bah... comme ça donne mieux qu'avant, je décide de continer de cette façon.
    20131012_163637
    Troisième application d'aquarelle :
    20131012_172638
    Tadadam!!! Après une quatrième application de peinture pour fignoler les détails au pinceau fin, voilà le résultat une fois monté! Pour une première expérience, je trouve que ça donne une excellente illusion. Et pas qu'en photo, en vrai aussi :-D C'est en regardant cette photo que je constate que les motifs de mon faux marbre concordent avec ceux des plaques avoisinantes. Pourtant, je n'ai pas peint ce panneau de résine en situation, c'est un hasard total !
    20131012_173224
    Prochaine étape : achat d'un cadre de cheminée en laiton (déjà repéré sur Leboncoin.fr) pour parfaire l'illusion d'une cheminée authentique !

    votre commentaire
  • Cette semaine, j'ai reçu de France ces trois magnifiques paires d'embrases à rideaux.
    0001
    Après un passage au lave-vaisselle (le laiton ne le craint pas), elles ressortent propres comme un sou neuf !
    0002
    J'aime cette façon qu'elles ont de retenir le rideau sans l'emprisonner, la partie de droite du rideau restant libre.
    20131013_143401
    Une fenêtre joliment encadrée (les pièces de tissu sont simplement suspendues, je ne les ai pas encore cousues en rideaux).
    143448

    votre commentaire
  • C'est avec une immense joie que je clos le chantier du salon, avec l'ultime étape de l'arrivée des meubles. Voici quelques photos en haute définition (si vous cliquez dessus, vous accédez à leur taille réelle).

    Bienvenue dans le salon! Une vue prise depuis le couloir, précédemment rénové, que j'ai orné des baguettes et moulures que l'on voit au premier plan.

    Les meubles et la table arrivés il y a quelques jours. Si les sièges ont été commandés dans une maison de vente par correspondance et sont contemporains, la table m'a été donnée par des voisins et amis. Celle-ci, d'un style classique aux belles lignes et au beau dessin de bois, appartenait colonel du régiment d'infanterie (1939-1945) Marcel Krugel, également Conseiller national et personnalité en vue au Val-de-Travers pour sa fabrique de pierres fines pour l'horlogerie. Au vu de l'histoire de ce meuble, j'y suis déjà très attachée.

    Notez au passage le parquet, posé par mes blanches mains (plus très blanches après ça !). Il a été récupéré dans une ancienne maison en rénovation.

    Copie d'un tableau de Boldini, huile, 2012. L'original a été réalisé pile 101 ans avant cette copie !

    La paroi que j'ai réalisée entièrement à partir de zéro (cheminée comprise). J'ai voulu donner un effet d'enfilade de lustres grâce au miroir de cheminée.

    Cette cheminée a une histoire amusante : elle a été démontée d'un immeuble parisien pour être installée durant quelques années dans un bungalow de gens du voyage (véridique !). Ma meilleure amie et moi sommes allées la récupérer ensuite car le propriétaire suivant voulait s'en défaire et l'avons ramenée en Suisse... en Clio ! C'était épique !

    Détails de la cheminée...

    La plaque de marbre trapézoïdale intérieure (juste sous la moulure centrale) est en fait une plaque de médium sur laquelle j'ai réalisé un trompe-l'oeil à l'aquarelle !

    La deuxième paroi qui m'a donné le plus de travail. A l'origine, ce mur était en plâtre. J'ai rajouté les corniches, moulures, sous-bassements et miroir... tous les matériaux sont récents !

    Un détail du mur : moulure synthétique des USA (Californie) :

    Le plus gros travail ici a consisté à décaper intégralement ces encadrements de fenêtres. Compter une quinzaine d'heures pour chacun.

    Détail d'une embrase de rideau. J'ai eu la chance d'en trouver un lot de 6 identiques sur eBay!

    Et le plafond (tiens, je dois encore fixer correctement ces lustres d'Angleterre). Le médaillon, en stuc, est venu d'Allemagne dans une caisse remplie de paille.

    J'espère que la visite vous a plu et vous souhaite, comme le montre la photo ci-dessous, un bel automne 2013 !


    2 commentaires