• Je vous présente aujourd'hui, dans ce long billet les travaux relatifs à ma nouvelle porte d'entrée et à ses alentours ! Rassurez-vous, je me suis freinée sur les textes. Bonne lecture !

    LA PORTE D'ENTREE

    Depuis la pose de l'allée, en mai dernier, le spectacle était un peu étrange, ce qui faisait rire ou s'interroger les passants : une allée qui conduit à un mur !

    20150617_211222 (800x600)
     

    LA PORTE D'ENTREE

    Un beau matin, deux ouvriers et le chef de chantier (mon ami Alain !) sont arrivés, avec une tonne de matériel afin de réaliser ma future porte d'entrée. Ca n'a pas traîné, les gars ont tout de suite commencé à percer le mur avec des petits marteaux-piqueurs. Il s'agit d'abord de retirer ce soupirail en pierre :
    IMG_2110

    Pendant ce temps-là, Alain m'explique son plan en 3D, minutieusement préparé, au millimètre près :

    IMG-20150715-WA0018
    Dans l'intervalle, le trou se fait de plus en plus grand ! Pas facile, le mur extérieur fait 80 centimètres d'épaisseur et il faut démonter pierre après pierre !
    IMG_2116
    Ce faisant, nous tombons sur des éléments totalement inattendus. Ici, une ancienne canalisation de fosse septique en terre cuite, englobée dans le mur !
    20150714_181649
    Même pas une heure après le début des hostilités, le trou pour la porte est creusé ! Des étais soutiennent la frise faisant le tour de la maison. Mauvaise surprise, car nous pensions cette pierre rectangulaire, parfaite pour accueillir le cadre de porte. Erreur ! Elle est bien plus grande que prévu et il faudra niveler le débord qui se trouve en-dessous :
    IMG_2138
    Quel bonheur de pouvoir admirer le jardin depuis l'intérieur de la maison ! Quelle lumière désormais ! Je suis aux anges !
    IMG_2142
    Les ouvriers s'attaquent ensuite à enlever les différents revêtements de sol qui étaient à cet emplacement : un beau patchwork d'asphalte, de plancher et de carreaux (ce tout petit espace étant, il y a peu de temps encore, un ancien WC et un ancien placard, avec un petit couloir entre les deux).
    IMG_2141
    Après avoir creusé sous le niveau du sol, le béton est posé pour réaliser une chape. Il en faut, des sacs de béton, c'est inimaginable !!!
    IMG_2159
    Mesure minutieuse grâce au niveau à bulle, afin que le sol soit parfaitement droit :
    IMG_2162
    Et voici les pierres du soupirail...
    IMG_2118
    ... qu'il faut charger à grand peine sur le pickup. Destination chez Alain, qui possède une immense scie à pierre et qui a une petite idée derrière la tête.
    IMG_2241
    Le lendemain, les ouvriers reviennent au chantier avec les pierres du soupirail complètement transfigurées : elles ont été sciées et serviront à orner le cadre de la porte. Une idée de génie !
    IMG-20150713-WA0016
    Le talentueux tailleur de pierre sort alors un marteau à bouts pointus, exactement comme un marteau à attendrir la viande, et commence à boucharder la pierre. C'est-à-dire à la texturer : un raffinement du plus bel effet ! Je me dis que j'ai une chance folle !
    20150714_183213
    Il se passe tellement de choses sur un chantier, lorsqu'il y a beaucoup de monde qui y travaille ! A peine le temps d'admirer le tailleur de pierre que je dois aller photographier la pose du cadre de porte et du coffrage. Idée d'Alain, le cadre sera carrément moulé DANS le coffrage, pour une solidité à toute épreuve. Le coffrage lui-même est stabilisé grâce à des planchettes et des étais, afin que le poids du béton ne fasse pas courber les planches :
    IMG_2237
    Le lendemain, c'est un peu comme à Noël pour le déballage des cadeaux : on démoule le coffrage ! Le béton a bien pris, rien n'a bougé, c'est superbe !
    IMG-20150713-WA0011
    Maintenant que l'ensemble est solidifié, les ouvriers s'attaquent à cette charogne de pierre qui dépasse, afin de la mettre à niveau :
    IMG_2246
    Ceci fait, mon coeur bat la chamade lors de l'installation de la porte ! Celle-ci vient du Sud de la France et je l'ai stockée dans le couloir durant une année ! J'ai hâte de la voir en place ! Comme je travaille, c'est Alain qui m'envoie des photos à chaque étape sur mon smartphone :
    IMG-20150714-WA0035
    Je m'étais toujours imaginé que j'allais pleurer de joie en la voyant installée, mais non ! C'est juste la joie, et tant mieux ! Elle a été volontairement mise assez en retrait par rapport à la façade, afin de la protéger de la pluie, qui frappe de préférence sur ce côté de la maison. Alain a aussi pensé à installer une gaine électrique pour la sonnette :
    20150714_211229
    Il est temps d'appliquer les pierres de l'ex-soupirail (vire la récup !) :
    IMG-20150715-WA0026

    Encore une fois, l'équipe a eu une idée de génie : récupérer des pierres de granit qui traînaient dans un coin du jardin... pour en faire un seuil !!! Il fallait vraiment y penser ! Ces pierres provenaient du mur qui a été démoli afin de laisser un accès libre pour rentrer dans le jardin, là où a été construite l'allée. Les ouvriers ont même terminé le petit bout d'allée que le paveur n'avait pas cimentée, en prévision des travaux de la porte !

    20150717_191643

    LA CHATIERE

    Profitant de ces travaux, Alain a eu une nouvelle idée extraordinaire. Actuellement, les chats doivent sauter pour gagner la petite fenêtre dans laquelle se trouve leur chatière. Il a donc proposé, pour leur faciliter la vie, de démonter cette petite fenêtre et de la déplacer au niveau du sol !!!
    IMG-20150714-WA0005
    Quel boulot !! Ces minets ne se rendent même pas compte de leur chance !
    IMG-20150714-WA0024
    Sous la surveillance de Schazteli, pendant que les pierres attendent d'être réintégrées au mur...
    20150714_211355
    ... les passants nous demandent pour quelle raison on a fait un nouveau trou dans le mur. La plupart imaginent déjà une seconde porte (rires!). Presque !
    20150714_211246
    Les pierres sont redisposées. Maintenant, les mimis n'auront qu'à donner un petit coup de pattes pour rentrer dans leur nouvelle chatière !
    20150715_184733
    Ce rebouchage est vraiment artistique !
    20150718_171630
    Il est maintenant temps de crépir :
    IMG-20150720-WA0005
    Comme je travaille en ville, j'en profite pour rapporter un morceau de façade dans mon sac à main et pour faire réaliser un mélange de couleur pour façade chez un peintre:
    IMG_2247
    Mmh, ça n'est pas tout à fait ça... mais la peinture foncera en séchant. Et puis, le temps la patinera, la "salira" et la rendra plus homogène dans quelques mois :
    IMG-20150722-WA0001
    De l'autre côté, Alain a une fois de plus ménagé une petite surprise : au lieu de reboucher complètement le mur dans la totalité de son épaisseur, il a demandé à son ouvrier de me créer une petite niche recouverte de chaux, dans laquelle je pourrai installer des tablards et stocker les chaussures, le matériel de jardin, etc.
    IMG-20150720-WA0006

    LE DALLAGE

    Le plus gros des travaux ayant été réalisé, il est maintenant temps de poser le dallage! J'avais acheté une fin de stock à bon prix chez un marchand de pierres voici presque trois ans et celles-ci attendaient patiemment leur heure dans la cave! Précision ultime grâce au niveau laser...
    IMG-20150721-WA0016
    ... et la pose peut commencer !
    Au passage, notez que je devais rentrer depuis l'autre côté de la maison, traverser l'appartement de ma meilleure amie Candice et arriver par la porte que l'on voit à gauche en contrebas de l'escalier. Maintenant, cela fera un sacré raccourci ! J'entrerai directement par ma porte au demi-étage !
    20150721_205706
    Ca, c'était inévitable ! Chacun met la main à la patte, mais selon son propre concept ;-)
    20150721_195923
    Le gag : la porte qui est plus basse que le dallage ! Il faut donc en scier un bout. Mais cela n'est pas une surprise, on s'y attendait. Le seul souci est que la porte est tellement lourde que l'ouvrier préfère la scier sur place. Il fait une chaleur caniculaire, mais c'est ici un clou qui fait surchauffer le bois frotté par la lame de la machine, qui a du mal à le scier :
    IMG-20150721-WA0006
    Le joint vient finalement sceller les carreaux, pour un plus bel effet ! On ne dirait pas que cette entrée et cette porte datent de 2015 ! Et c'était justement le but.
    IMG-20150713-WA0001

    EVACUATION DE LA PIERRE DE 700KG

    Elle... mais alors ELLE ! C'est l'ancienne margelle de fosse septique (dont nous avions trouvé le conduit dans le mur !). J'ai contacté plusieurs marchands de pierre naturelle afin de la leur donner, mais cette belle pièce de granit n'intéressait personne.

    margelle

    Tant pis, j'aurai fait mon possible pour lui trouver une nouvelle vie. Il faut donc la tronçonner (je ne vois d'ailleurs pas à quoi j'aurais pu la récupérer, car elle a un trou en son centre, bouché au béton).

    20150720_184347
    Un coup de burin dans la saignée et crrraaaccc !
    20150720_183907
    Voici feu la dalle, coupée en tranches. Celles-ci iront dans un coin du jardin où j'aurai besoin de matériaux de remblai pour niveler le sol sur un bon mètre de hauteur !
    20150720_203933
    Et voici le résultat !!! Celui-ci va absolument au-delà de mes espérances et même de mes idées ! Un IMMENSE MERCI à l'équipe ainsi qu'à Alain !!! Je ne peux dire que cela... MERCI pour votre imagination, pour votre motivation, pour votre bonne humeur, c'était une expérience inoubliable !
    20150722_175346

    1 commentaire
  • En ce vendredi pluvieux où j'ai congé, je décide de m'atteler à un nouveau chantier : celui de la future porte d'entrée. Aidée par mon ami Alain (pour dire vrai, c'est lui qui est le maître d'oeuvre pour tout le concept, les plans et l'outillage), nous organisons le travail à venir dans les prochains jours. Je me réjouis comme une petite folle d'avoir enfin ma porte d'entrée et de ne plus traverser l'appartement de ma meilleure amie pour rejoindre le mien. Cela me fera également un accès immédiat au jardin, sans avoir à faire le tour de la maison.
    En ce vendredi pluvieux, donc, ma tâche est celle d'agrandir ce couloir en cassant les cloisons que l'on voit ici. Comme ma porte ira au fond à la place du soupirail, il faut dégager le chemin de passage. Derrière la partie à gauche de la porte se trouve une armoire en bois. Sur la droite, un ancien WC (la chaînette pour accrocher le papier de journal, ancêtre de notre papier WC, est toujours présente !).
    20150515_174400 (675x900)
    Voici l'ancien WC, qui a été démonté afin de pouvoir installer la cheminée de la chaudière à gaz :
    20150515_175535 (675x900)
    Voici l'armoire en bois. J'aurais souhaité la garder pour y ranger des condiments, des huiles (plus facile d'accès lorsqu'on fait un barbecue dehors), les coussins du mobilier de jardin ou des outils. Mais finalement je décide de tout enlever. Au pire, je remettrai une petite armoire plus tard.
    20150515_175548 (675x900)
    Pied de biche en main (cadeau de ma meilleure amie), bonnet sur la tête (cadeau de mon frère) pour protéger mes cheveux fraîchement lavés, je me lance dans ce petit travail.
    20150515_180251 (506x900)
    Le vitrail fleuri a été démonté soigneusement. Pour le cadre de porte, j'y vais un peu à l'arrache. Je ferai d'ailleurs du feu avec ces éléments, donc pas la peine de les ménager. Surprise : les murs ne sont pas en plâtre, mais en bois aggloméré (heureusement, cela fera moins de poussière et de gravats !).
    20150515_182943 (675x900)
    La partie de gauche n'est plus qu'un souvenir. J'ai sorti toutes les boiseries par le soupirail (mon allée est juste derrière !). Il a fallu être très prudente en démontant l'armoire, car le tuyau vert passait dedans. Il s'agit du retour du chauffage... la minutie était vraiment de rigueur !
    20150515_191346 (675x900)
    Démontage de l'ancienne cloison du WC. Une fois le panneau d'aggloméré retiré, je tombe sur ces lattes à plâtre. Il faut pratiquement les enlever une à une, tellement elles solidifient la cloison (j'ai réussi à faire tomber la cloison de gauche à coups de pied, comme un karatéka, mais pas celle-là car je fatigue). De pluis, il faut faire attention à l'électricité qui passe par là :
    20150515_193953 (675x900)
    Tadadaaam ! Quelques instants plus tard, la cloison est évacuée par le soupirail. Un petit coup de balai et voici le résultat ! Les chats, qui ont leur chatière dans la toute petite fenêtre à droite, ouvrent des yeux ronds en découvrant les "nouveaux" lieux ! (voir la vidéo).
    20150515_202421 (675x900)
    Il faudra également travailler sur les sols : à gauche, un sol en espèce d'asphalte, avec deux mosaïques en roses des vents. A droite, un plancher grossier. Je décide de tout enlever. Je coulerai plus tard une chape et poserai ensuite mon magnifique dallage en pierre de Bourgogne, qui attend dans la cave depuis 3 ans. L'entrée en sera éclaircie, car nous sommes ici au Nord-Ouest.
    20150515_202629 (900x675)
    Voilà, j'ai désormais un grand couloir d'accueil ! Un peu étonnante, cette fenêtre installée entre deux étages! Ma porte d'entrée sera nichée juste au-dessous. Mon ami Alain et moi avons également prévu un élément architectural très amusant et mignon, qui vous étonnera... mais je n'en dis pas plus pour l'instant !
    20150515_203426 (675x900)
    La minette de ma meilleure amie ne reconnaît plus les lieux et se montre très prudente avant de se faufiler chez moi :
    20150515_203433 (675x900)
    Voici tout le bois sorti (j'aurais dû mettre des gants, bien sûr ! J'ai les mains dans un état... ) :
    20150515_203933 (675x900)
    Et comme j'ai dû sortir pour prendre la photo ci-dessus, j'en profite pour placer quelques images du jardin. Ici, les iris et les alliums géants n'auront plus besoin que de quelques jours avant de s'ouvrir !
    20150515_204042 (675x900)
    La clématite, reçue l'année dernière d'Allemagne, ressemblait à une maigre ficelle. Elle se plaît drôlement contre l'obélisque que j'ai construite et se mèlera bientôt au rosier Pierre de Ronsard qui pousse à l'intérieur.
    20150515_204357 (675x900)

    Je vous souhaite un agréable week-end et vous dit à bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique